Maalox levibeur
Maalox LeVibeur
NEWSLETTER

Français     English

Partager cet article / Share this post
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Donc je suis à Yaoundé PUMA va venir avec le petit ci vendre le maillot des lions devant moi ? ». C’est par ces termes que l’artiste Maalox LeVibeur a interpellé l’opinion nationale après sa publication qui défraie la chronique.

Fier d’être camerounais ! C’est par cette marque de patriotisme que Maalox clôture son dernier message à l’endroit des internautes. Celui que l’on qualifie de pervers et artiste de bar n’est pas passé par quatre chemins pour démontrer la pertinence de son raisonnement à l’ensemble des compatriotes qui le suivent.

« Depuis que j’ai dit qu’on doit payer les droits de terre aux artistes de musique urbaine au Cameroun en les faisant aussi participer à la vaste campagne que PUMA et la FECAFOOT sont en train de mettre sur pied avec leur artiste étranger durant la CAN de tous les camerounais, je dis bien tous les camerounais, chez nous au Cameroun en 2019, j’ai malheureusement vu beaucoup de camerounais qui pourtant incapable de défendre les valeurs des entreprises privées et publics dans lesquels ils sont employés et payés chaque fin de mois avec l’argent des camerounais se transformer subitement en avocats et agents promotionnels de la marque PUMA pour 0 francs », a-t-il réaffirmé.

Une position nationaliste qui ne semble pas faire l’unanimité dans les rangs des camerounais.

« Entre un étranger qui chante pour rendre hommage à la légende vivante du Football africain #Roger_Milla et un Camerounais qui chante la #Boss, #ta_maman, #mouff et autres…,
Je préfère Mille fois #MHD. Allez dire ! », réplique un internaute.

Conscient de cette posture soit disant banale qui fait couler autant d’encre, Maalox qui se qualifie de « FOU » place chacun face à ses responsabilité.

« Le Fou vous aurait-il une fois de plus mis face à votre incompétence légendaire ? ».

Bien évidement l’artiste n’ignore pas les impressions que se font bon nombre sur sa personne.

« J’ai même entendu certains dire : On les ajoute dessus qu’ils chantent quoi ? Ils sont tous nuls ». dévoile t-il.

Une réalité qui transparaît dans bien de publications qui ont suivies son alerte à la Boris Bertolt sur le rôle marketing que devraient jouer nos décideurs pour vendre le label Cameroun.

« Je te dis encore d’attendre quand une firme pornographique voudra présenter ses modèles au Cameroun (si ça arrive…), crois moi je serais le premier à soutenir ton choix car tu n’auras même pas de concurrents. Mais affaire #Puma là tara laisse ce n’est pas à ton niveau ! », se moque un compatriote sans complexe.

Connu pour sa grande gueule qui l’aurait déjà valu des pépins, Maalox regrette l’opportunité qui échappe à la jeunesse camerounaise sans préciser s’il fait une fixation de sa personne d’artiste.

« La CAN ce n’est pas seulement le foot, et PUMA l’a bien compris en faisant venir leur AMBASSADEUR qui n’est pas footballeur mais chanteur. Vous les institutions camerounaises que faites-vous de vos AMBASSADEURS qui ne sont pas footballeur mais chanteur comme lui ? ».

Un raisonnement critiqué par bien de personnes qui le lui font savoir sur la toile. Rhamane Passi :

« Maahlox Officiel pour ce cas tu es à côté de la plaque. Chaque marque à le libre choix de nommer ses ambassadeurs selon ses convictions, son orientation marketing et surtout selon la représentativité de la mascotte. Pour le projet puma dont tu fais allusion MHD a satisfait les attentes de la firme puma après le casting. Pour un tel projet on n’a pas absolument besoin d’un chanteur camerounais et s’il fallait le faire celui-ci devrait au moins dégager une aura qui passe avec le concept. Mais de vous à moi ce serait alors qui? Laissons souvent la xénophobie de côté pour embrasser l’Afrique qui excelle à travers ses fils ».

Beaucoup de personnes sur les réseaux sociaux critiquent cet acharnement contre Maalox qui n’a rien fait d’autre que de signifier son mécontentement patriotique. Les propos de certains frisent le dénigrement des chansons de l’artiste.

« Continues à abrutir la jeunesse avec tes chansons de sous-quartier et de bar, croyant que PUMA viendra te chercher pour les contrats de pub. Bravo MHD ! », se moque un internaute dans le groupe “Le Cameroun, c’est le Cameroun” sur Facebook.

Une attitude que déplorent d’autres internautes qui réagissent au post sur le même réseau.

« Ç’est toujours comme ça, Maahlox le méchant dans l’histoire. Si tu penses qu’il ne chante rien mieux tu parts chanter à sa place… ». Evrad Gael

Dans ce débat, d’autres moins passionnés recadrent la discussion vers l’essentiel, le showbiz.

« MHD était déjà ambassadeur de PUMA depuis c’est normal, en plus il a fait pareil en côte d’Ivoire et au Ghana, le truc ce n’est pas de ridiculiser les artistes d’ici mais c’est une histoire de commerce, PUMA veut vendre ses articles pas valoriser notre football ou nos artistes. Pour qu’un artiste 237 soit à sa place, faille que ce dernier soit ambassadeur de PUMA. Les gens mélangent tout sans réfléchir et sans comprendre ». Ben Warren Bw

Pour l’heure, le débat reste passionné autour de cette prise de position de Maalox Levibeur et les réactions continuent de pleuvoir. Selon l’artiste il s’agit simplement de militer pour les bonnes causes : #donnons_une_chance_a_la_jeunesse.

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

84 − 75 =