NEWSLETTER

Français     English

Lecture/Read : 1 min

C’est le titre que l’on peut lire à la Une du journal Oeil du Sahel paru ce lundi. Le Cameroun travers une série d’événements que certains qualifieraient de non négligeables, au vu des dates importantes pour l’année 2018 qui marqueront une probable nouvelle orientation politique du pays.

Chaque journal a pu ainsi décrypter l’actualité à sa manière. le quotidien national Cameroon Tribune titre “l’hommage de la Nation” relatif à la levée des corps à Bamenda des quatres éléments de la Défense morts en service. Le journal Emergence quant à lui pose un ragard particulier sur les résultats de l’ENAM avec le titre “Guerre en perspectives sur les résultats définitifs”. On sait aussi que ces résultats avaient d’abord été publiés, puis annulés, avant d’être à nouveau publiés.

Pendant que le Trihebdo Le Soir titre “Trahison au sein du SDF”, faisant remoue des non-dits du boycott des députés à l’ouverture de la sessions parlementaire, Le journal Intégration quant à lui parle du Cameroun en ces termes “Le Cameroun entre le marteau et l’enclume”.

Concernant le récent incendie qui a vu le bâtiment de l’Assemblée Nationale du Cameroun se consumer en partie, le journal Le Jour nous dresse le bilan de “Ce qui a brûlé, ce qui reste”. Ce sujet a également fait l’actualité des journaux La Météo et Le Messager.

Sur le plan internnaitonal, le quotidien L’essentiel fait le point de la situation au Zimbabwé où le président Robert Mugabe résiste au pouvoir tandis que sa femme a été exclue du Znu-PF.

Revisiter la revue de presse en images.

 



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

41 − 34 =