Culture Cinéma Le Cameroun accueille la 5ème édition des Trophées Francophones...

Le Cameroun accueille la 5ème édition des Trophées Francophones du Cinéma

Le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) accompagne ce grand rassemblement qui célèbre la richesse et la diversité des cinémas des pays de la Francophonie et qui se tient au Cameroun du 4 au 16 décembre 2017.

-

- Advertisment -

Fondé par des amoureux de la francophonie et du cinéma, les Trophées Francophones du Cinéma est l’événement annuel qui célèbre la richesse et la diversité du cinéma des pays de la francophonie.

Il souhaite encourager la diversité et la liberté de création cinématographique au sein des pays de la francophonie, attirer l’attention du public sur leurs cinémas, et y stimuler le dynamisme de leurs filières cinéma et audiovisuel. Tous les ans, au mois de décembre, les Trophées sont accueillis par un pays différent. Les quatre premières éditions ont eu lieu à Dakar, Paris, Abidjan et Beyrouth. Cette année, le Cameroun est le pays hôte.

La manifestation commence par les projections en salle d’une sélection des meilleurs films issus de tous les horizons de la francophonie, complétée de plusieurs événements associés et de quelques grands rendez-vous institutionnels. Elle se termine par la cérémonie de remise des prix le 16 décembre au Palais des Congrès de Yaoundé. Les rideaux se sont ouverts sur l’événement par la conférence de presse tenue le 4 décembre à 11h dans la salle Sita Bella à Yaoundé.

CNA en avant-première

Le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) accompagne cet événement avec des projections cinématographiques en plein air dans six villes autour de Yaoundé et une conférence internationale sur le thème de la diffusion du cinéma dans l’espace francophone, en partenariat avec le Ministère des Arts et de la Culture. L’implication du CNA répond à son objectif de diffusion de films africains dans des régions où le cinéma n’existe pas, principalement les villages et les quartiers défavorisés des villes.

Le CNA est à la fois un outil culturel et un projet social au service des populations. Il projette des documents audiovisuels destinés à sensibiliser les populations sur les graves problèmes de développement, de santé ou de société auxquels elles se heurtent. Installé dans neuf pays francophones et se positionnant comme alternative face au désert cinématographique généralisé, le CNA propose une distribution non commerciale des films dans des milieux reculés, pour des publics souvent vulnérables.

CNA Cameroun en chiffres

Pour faire rayonner le cinéma d’Afrique dans l’arrière pays, le CNA dispose d’un important fonds de films qui respecte les droits d’auteur, un matériel numérique de grande qualité, des équipes de projection expérimentées, et un formidable succès auprès des populations.

Cela se traduit par : 3 unités mobiles de projection, 150 séances de cinéma par an, 5 films produits, 300 films diffusés, 250 localités visitées, plus de 100 000 spectateurs touchés.

affirme Stéphanie DONGMO, Responsable du CNA Cameroun.

Cinéma Africain dans l’ombre

La plupart des chercheurs et critique sur les cinémas d’Afrique, sont restés unanimes sur un certain nombre de faits caractéristiques des films produits sur le continent Africain, et notamment dans l’espace francophone : ceux-ci sont en effet restés longtemps disponibles uniquement pour des publics des universités et festivals européens ou américains.

Avec la disparition des salles de projection dans la plupart des pays d’Afrique, et notamment dans l’espace francophone, la prolifération des séries télévisées, la piraterie généralisée dans un contexte où la télévision ne montre aucun intérêt pour cette activité par ailleurs abandonnée par les pouvoirs publics, la question de la diffusion du « cinéma francophone » se pose encore avec plus d’acuité.

Fonds pour la jeune création francophone

Le CNC est un établissement public français chargé de financer les créateurs d’aujourd’hui et de demain, de réguler les marchés du cinéma et de l’audiovisuel, d’entretenir et de valoriser la mémoire du passé. Le Fonds pour la jeune création francophone sera lancé par Magalie Armand, Responsable du département Coproduction, Coopération et Cinémas du monde du Centre national du cinéma et de l’image animée français.

Pour les activités et informations, téléchargez le dossier de presse ici.

blank
Rodrigue Tapeo
Journaliste, Communicateur, Promoteur culturel et Coordonnateur du Groupe FAD'ART. Il a travaillé avec plusieurs médias (radio, presse écrite, télévision, journal en ligne) dans le Septentrion du Cameroun. Il est aussi membre de la Société Civile Camerounaise, Consultant en communication sociale et développement de projet.

Les Plus Lus

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you