Défilé du 11 Février à la place des fêtes de Ngaoundéré
Credit Photo : Victor TSANANG. Défilé du 11 Février à la place des fêtes de Ngaoundéré.
NEWSLETTER

Français     English

Lecture/Read : 2 min

Après le lancement régional des activités de la onzaine de la jeunesse à l’esplanade du stade gazonné de l’Université de Ngaoundéré le 05 février par le secrétaire général des services du gouverneur, Étienne Ludovic Mba, les jeunes des écoles maternelles, primaires, lycées et collèges et extra scolaires se sont livrés à diverses activités (culturelles et sportives et de volontariat) dans certaines administrations de l’unité administrative.

Lors des activités culturelles, les jeunes de cet arrondissement ont exprimé leur attachement aux idéaux de paix, d’unité nationale, la promotion du multiculturalisme, d’éducation de la jeune fille, et de lutte contre la consommation des stupéfiants pour ne citer que ceux là.

L’apothéose était donc le 11 février 2018 à la place des fêtes, sise au lycée bilingue de Malang. De la levée des couleurs par le mouvement des scouts de cette unité administrative devant le représentant du sous-préfet à l’audition du discours du chef de l’Etat à la jeunesse, l’ensemble des personnes présentes ont manifestés leur attention. Faut noter que le président de la république Paul Biya, dans son adresse à brossé l’état général du pays pendant les 12 derniers mois dans le domaine de l’emploi jeunes où les emplois créés ont été largement au-dessus des prévisions.

L’ouverture du défilé a été marquée par le passage du grand drapeau, suivi de l’effigie du président de la république. Un carré spécial ”vivre ensemble”, des jeunes représentants les 10 régions du Cameroun, et les quatre grandes aires culturelles, l’aire soudano-sahélienne, sawa, grassfields, et fang-beti. C’est au total dix écoles maternelles, vingt cinq écoles primaires et quatre établissements d’enseignement secondaire et l’Université de Ngaoundéré avec un carré spécial des clubs et associations culturels. Ce dernier portait un message fort, ”université de Ngaoundéré : creuset du multiculturalisme et du vivre ensemble. Les mouvements associatifs des jeunes, les centres de formation et les partis politiques comme le RDPC.

+
Université de Ngaoundéré : Les étudiants de l'ESMV à bout de fausses promesses

La communauté Mofou, originaire de l’Extrême-Nord a manifesté sa présence par un carré des femmes, véritable traduction de l’intégration nationale. Et c’est d’ailleurs cette dernière qui se distinguée par son passage fortement applaudie par les autorités présentes. Le représentant du Sous-Prefet, a à chaque passage des défilants acclamé ceux-ci. La remise des parchemins et des diplômes est venue clôturée la 52e édition de la fête de la jeunesse.

Madame Lady Rose, 1ère adjointe au maire se hisse à la plus haute marche du podium pour avoir remporté le cross-country vétéran, Abba Dahirou de la seconde A4 au lycée de Malang remporte le cross-country élève et Firissou de l’école des Sciences et de Médecine Vétérinaire quant à lui se distingue côté étudiant.

Coté distinction, le Centre Multifonctionnel de Promotion des Jeunes a aussi primé ses apprenants dans les domaines comme l’agriculture, la couture, la soudure, l’élevage, l’artisanat, et dont les résultats sont visibles. Aussi, une liste pour les inscriptions à l’observatoire National de la Jeunesse a été ouverte sur le lieu pour permettre à ceux qui ne sont pas encore inscrits et de pouvoir bénéficier du Plan Triennal Spécial Jeunes, comme pour joindre l’acte à la parole du chef de l’État.

Jean BESANE MANGAM



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

25 + = 30