Maroua – C2D : Le comité de veille citoyenne sur le terrain

c2d

Ils ont pour mission principale le suivi indépendant à cause des indices des Développements du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) dans la région de l’Extrême-Nord.

Pendant deux jours la cinquantaine d’acteurs était à l’école du suivi indépendant des ouvrages financés par le Contrat des Désendettements et de Développement C2D pour veiller au bien être des bénéficiaires. Dans le cadre du suivi indépendant, le PFIAD couvre les dix régions du Cameroun. Et la région de l’extrême nord est une région stratégique pour le suivi indépendant à cause des indices des Développements humain qui sont très égarés dans la région.

Les organisateurs indiquent que les objectifs de l’atelier tenu du 18 au 19 mai derniers au cours duquel ces membres ont été outillés sur leurs missions, sont de « mettre en place le comité de veille qui sera chargé de suivre tous les projets C2D dans la région auprès des bénéficiaires d’une part, et d’autre part de présenter le résultat de 2017 du suivi qui s’est fait tout au long de l’année ». Pour le coordonnateur, les membres du comité de veille doivent s’assurer que la mise en oeuvre se fait selon le calendrier et remonter toute anomalie ou dysfonctionnement pour que les actions soient prises.

Les organisateurs se sont félicités du déroulement de la formation des membres du comité de veille.

« Par apport à ce suivi, nous avons eu à projeter plusieurs domaines d’intervention où le C2D a apporté un financement, à partir des programmes ACEFA, AFOB, Chéque Santé et le PNDP. En ce qui concerne le programme AFOP le programme plusieurs écoles de formations de la région pour que celles-ci soient réhabilité et qui ont inséré les jeunes. Et par apport à ACEFA, les paysans ont été appuyés et les résultats sont visibles malgré quelques difficultés constatées. Enfin, le volet Chèque Santé est l’un des volets qui était bien exécuté de manière à ce que le taux de mortalité maternelle et infantile a été réduit de manière estimable… »,

a déclaré Boubakary Haman formateur. Pour sa part, le coordonnateur technique national rentre satisfait et évoque quelques caractéristiques :

« la principale étant que la plus part des projets qui sont mis en oeuvre, soit les sectorielles ne sont même pas des difficultés que rencontrent les populations par apport à leurs besoins, soit il y a des choses auxquelles ils n’insistent pas assez. Ces deux objectifs s’accompagnent notamment des objectifs internes d’organisations, de renforcement de capacité… »,

a réagi Bakapa Simon Pierre. Les travaux de la session du comité de pilotage du programme Contrat Désendettement Développement – Programme d’appui à la rénovation et au Développement de la formation professionnelle dans les secteurs (C2D-AFOP) se sont déroulés samedi dernier. Occasion de faire le bilan de l’année dernier. Rendez-vous a été pris a dans la région du Nord pour la prochaine édition.

EKIOSQUE


INFO LETTRE

Ne manquez aucune info.

Recevez chaque jour toutes les dernières infos que vous avez manquées, directement dans votre boîte mail.

Français English