Sahel sur scène, Lamidat de Ngaoundéré.
Lamidat de Ngaoundéré. Crédit Photo : Boubakary Moussa, pour chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

La cour d’intronisation du Lamidat de Ngaoundéré s’est mue en scène de spectacle pour la reprise de l’enregistrement de l’émission culturelle Sahel sur scène. Et pour reprendre le flambeau après le décès de son présentateur vedette Saliou Kouakou, un parterre d’artiste de la chanson sahélienne a animé cette reprise.

À l’instar de tous les spectacles se déroulant à Ngaoundéré, c’est Babba Sadou qui a ravit la vedette et attirer les bonnes grâces du public venu assisté à la reprise de l’émission à succès Sahel sur scène spécial Barka Da Sallah. Après une longue période d’absence faisant suite à la disparition de son charismatique et emblématique présentateur Saliou Kouakou, l’émission de la culture sahélienne vient d’être remise sur la sellette. Pour cette première édition de l’ère Seydou Mouhamadou, dédiée à la fête de fin du ramadan, un parterre d’artiste venu des trois régions septentrionales s’est mêlé à la fête. Au nombre de ces Guests stars, on peut citer : Les jumeaux Hassan et Hussain, Alpha Barry, Aminatou Ouwale, Selangai, Nazim Alice, Zara et Babba Sadou.

Sahel sur scène, Seydou Mouhamadou et Les jumeaux Hassan et Hussain
Seydou Mouhamadou et Les jumeaux Hassan et Hussain. Crédit Photo : Boubakary Moussa, pour chateaunews.com

L’émission phare de la station régionale Crtv Adamaoua des sonorités sahéliennes qui passe tous les premiers vendredi du mois à partir de 16h sur le petit écran sur la chaîne publique est définitivement remise sur les rails. L’enregistrement de l’émission s’est effectué en présence du Lamido entouré de ses notables. Pour le notable Sarki Rabiou,

« c’est une opportunité pour le public de découvrir le Lamidat de Ngaoundéré »,

se félicite t-il. Sur les centaines des curieux et spectateurs de la cour du Lamido, on note la présence de quelques étrangers.

« j’ai savouré cet instant de gaieté. j’ai été ravi et j’apprécie vraiment la prestation de ces artistes locaux peu connu mais très talentueux »,

répond Hubert Vaulois, de nationalité Belge.

+  Ngaoundéré : Le temps de la propreté
Sahel sur scène, Seydou Mouhamadou
Seydou Mouhamadou. Crédit Photo : Boubakary Moussa, pour chateaunews.com

C’est donc Seydou Mouhamadou qui prend la relève. L’ancien pensionnaire de la Crtv Extrême Nord imprime déjà ses marques, en s’appuyant sur l’héritage laissé par son illustre prédécesseur. La fameuse formule célèbre « Sahel sur scène c’est 100% couleur savane sahel et désert » reste le créneau de l’émission. Le désormais homme de la culture de la station Crtv Adamaoua animant aussi Soudou Babba ne cache pas ses émotions :

« Vous savez, on ne remplace pas une célébrité comme Saliou, on lui succède. Pour moi c’est une intronisation. Je me sens définitivement intronisé pour poursuivre l’œuvre de mon prédécesseur et au vu du public qui m’a accueilli et m’a adopté je vais être à la hauteur, je suis très heureux »,

Déclare t-il.



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

+ 20 = 23