chantier mosquée
Chantier de la Mosquée. Crédit Photo : Boubakary Moussa, pour chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Lancées en grande pompe en 2016, la rénovation et l’extension de la grande mosquée de la ville connaît un coup d’arrêt face au jeu trouble du Lamidat qui irrite Abbo Ousmanou, promoteur du projet.

mosquée construction
Mosquée en construction. Crédit Photo : Boubakary Moussa, pour chateaunews.com

C’est devenu une obsession, Mouhamadou Abbo dit AMAO considéré par plus d’un, comme le patriarche de la ville de Ngaoundéré se préoccupe de son un héritage. L’homme, cherche à coller à son nom immensément célèbre, celui de bâtisseur de mosquée. La prestigieuse et imposante grande mosquée de Ngaoundéré qu’il construisit en 1980 est en proie à d’importants travaux d’élargissement sous sa volonté personnelle. Depuis plusieurs mois, le chantier connaît un frein. De source concordente, la cause serait une prétendue arnaque orchestrée par le Lamido de Ngaoundéré Sa Majesté El Hadj Mohamadou Hayatou Issa et ses conseillers.

Maquette de la future Mosquée
Maquette de la future Mosquée. Crédit Photo : Boubakary Moussa, pour chateaunews.com

Engagé en 2016 à coup de dizaine de millions de FCFA, la mosquée aurait dû être livrée début janvier 2018. Il s’agit ni plus ni moins d’une arnaque s’offusque une fidèle.

mosquée chantier
Mosquée en chantier. Crédit Photo : Boubakary Moussa, pour chateaunews.com

« Alhadji Abbo Ousmanou a été informé de l’initiative déloyale du Lamido Hayatou Issa et de Ahmadou Modibo qui est par ailleurs Directeur de Sama Voyages. Une demande d’aide aux autorités saoudiennes à l’insu du bienfaiteur avait été lancée, pour terminer les travaux de la mosquée ce qui a déplus au bienfaiteur »,

raconte une source près du dossier qui tient à garder l’anonymat. Un incident révélateur d’une personnalité atypique qui n’étonne pas certains, lorsqu’on connaît les frasques auxquelles sont régulièrement mêlées le Lamido et sa cours. Comme en témoigne le projet de construction d’un immeuble commercial destiné à l’œuvre islamique, soumis à la charité des fidèles de toutes les mosquées.

Vue interne de la mosquée
Intérieur de la mosquée en construction. Crédit Photo : Boubakary Moussa, pour chateaunews.com

N’ayant pas été mis au parfum de la mesure unilatérale et se sentant arnaqué, le baron du régime au niveau local a pris conscience d’avoir hérité d’un fardeau empoisonné. Le multimilliardaire s’est alors désolidarisé de la mosquée en plein chantier. L’entourage et la communauté musulmane crie au scandale et accuse le palais royale de jouer quitte ou double. Preuve de sa frustration, le dignitaire Alhadji Abbo Ousmanou a engagé au mois d’avril dernier la reconstruction de la mosquée de Texaco qui a au préalable été totalement démoli. Cette trahison est venue mettre à mal l’esprit de fraternité et de solidarité au sein de la communauté musulmane selon un imam.

« Avec sa cupidité, le Lamido a gâché notre fierté de voir une si grande mosquée construite par un fils de la région et par nos fonds propres »,

confie Yacouba Ismaila, fidèle pratiquant et président de l’association secours islamique.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

2 + 3 =