Carte de l'Adamaoua
Carte de l'Adamaoua. Crédit photo : chteaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Fruit d’une œuvre des étudiants de l’Ecole de Géologie et d’Exploitation Minière de Meiganga, la carte touristique de la région de l’Adamaoua vante les innombrables richesses touristiques inexploitées de la région château d’eau du Cameroun.

La région de l’Adamaoua dispose d’un potentiel touristique impressionnante : les ranchs (AMAO, NGAOUNDA, PASTORAL…), les chutes de Tello, les campements, la fantasia du Lamidat de N’Gaoundéré, la faune et la flore. Si le potentiel n’est pas discutable, il demeure inexploité et souffre de réel faiblesse. Les maux de ce secteur ont pour nom : enclavement, insécurité, insuffisance des infrastructures hôtelières, inaccessibilité des sites, l’absence et le manque d’organisation, d’agence de tourisme.

À l’occasion de la Journée International du Tourisme un appel a été lancé à l’endroit des opérateurs du secteur pour assoir une économie touristique rentable.

« Contrairement à ce qu’on pouvait penser, le tourisme dans l’Adamaoua est à un niveau acceptable. Il y a la tranquillité dans la région. Nos sites sont protégés. Le secteur se porte bien puisque les promoteurs font un effort dans l’amélioration de la qualité »,

se défend Garba Souley, Délégué régional du tourisme et de loisir de l’Adamaoua.

L’Adamaoua, à l’image du Cameroun, est une curiosité naturelle doublée d’un fabuleux réservoir de richesses touristiques. Célébrée sous le thème « le tourisme et la transformation technologique », l’édition 2018 fait la part belle à l’innovation technologique.

« Le numérique permet au visiteur en un clic de savoir où aller, d’où cette carte touristique conçu par les étudiants de l’EGEM »,

confie le Délégué. Alors que le Cameroun organise la Coupe d’Afrique des Nations en 2019, la région château d’eau pourrait saisir l’opportunité pour booster rapidement son secteur du Tourisme.



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

× 6 = 12