Kildadi Taguiéké Boukar, Gouverneur
Kildadi Taguiéké Boukar, Gouverneur. Crédit photo : chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Une fois n’est pas coutume, le nom de chef de l’État et les qualificatifs y afférents ont été soigneusement écartés. Le gouverneur de la région de l’Adamaoua veut prouver la neutralité de l’administration par cette réserve.

Au sortir du bureau de vote du centre administratif où sont inscrits tous les gros bonnets de la région, il a entamé une de ses journées marathon qui l’ont conduit à Mabanga et à Dang pour constater l’effectivité des opérations de vote. Il exprime ses sentiments.

Vous venez d’accomplir votre devoir de citoyen en allant déposer le bulletin dans l’urne. Comment vous sentez-vous au sortir de ce bureau de vote?

Le sentiment qui m’anime est celui de la joie. Parce que je viens d’accomplir mon devoir de citoyen dans la paix, la sérénité au bureau de vote de la Communauté Urbaine de Ngaoundéré où sont inscrits plus de 366 électeurs. Je voudrais d’abord saluer et féliciter les médias de ma région qui, tout au long de ce processus de la campagne électorale se sont comporter dignement. Nous n’avons pas eu de débordements, nous n’avons pas enregistré des atteintes à la déontologie. Je vous prier de continuer sur cette lancée jusqu’à la fin du processus, pour qu’à la fin, la région de l’Adamaoua soit retenue comme celle où l’information fiable digne et honnête a été donnée relativement au scrutin de 2018.

Les bureaux ont ouvert et nous n’avons enregistré aucun cas pouvant attirer défavorablement notre attention.

Il faut donc se féliciter, demander à la providence que cet état d’esprit puisse être préservé jusqu’aux résultats. Et au bout de piste on aura connu une démocratie féconde, prospère et élégante. Nous sommes à 430 000 inscrits et 1 485 bureaux de vote. Nous pensons que cette opération de vote va être conduite dans la dignité jusqu’à la fermeture des bureaux.

+  Les tresses traditionnelles séduisent les femmes de Garoua

J’invite les électeurs de la région à aller voter parce que les conditions sont favorables. On estime que la mobilité des électeurs est bonne. J’invite donc les électeurs de l’Adamaoua à attendre le résultat dans la paix et la sérénité.

Et qu’en est-il de la sécurité ?

Il va de soit que les mesures prises pour garantir la paix avant pendant et après les élections sont effective. Je crois qu’en cela nous n’allons pas faillir. Tous les bureaux de vote sont sécurisés. Leur présence est peu perceptible, mais leur stratégie est en place. Ils se font discret. Ils sont là cachés et à tout moment ,tout ce qui peut contrarier les élections, les mesures de sécurité ont été prises. Les électeurs doivent se sentir en sécurité et accomplir leur devoir de citoyen.



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

× 2 = 20