Jean Michel Nitcheu
Jean Michel Nitcheu
NEWSLETTER

Français     English

Face à ce qu’il appelle les fraudes massives et honteuses, ayant émaillées le scrutin du 7 octobre dernier, le député SDF, Jean Michel Nitcheu, a projeté d’organiser une manifestation publique ce dimanche.

C’est une décision attendue. Le meeting public projeté par l’honorable Nitcheu à Douala n’avait aucune chance d’obtenir l’autorisation de l’autorité compétente. Le Sous-Prefet de Douala 3ème vient de prendre une décision qui interdit, la manifestation. Prévue pour ce dimanche à partir de 15 heures, le temps fort de cette manifestation devrait être la marche sur l’itinéraire, carrefour Dakar-Carrefour CCC-Ndokotti.

Désavoué par sa propre formation politique, le SDF s’est désolidarisé de son poulin de la circonscription de Douala dans une note rendu publique. Jean Michel Nitcheu qui n’est pas à son premier exploit dans le domaine veut ré-éditer les tristes émeutes de 2008.

Dans sa décision, le chef de terre de Douala 3ème, Nouhou Bello a donné les motifs de l’interdiction du meeting :

« Pour menace grave et trouble à l’ordre public, au regard de son objet et risque de perturbation de la libre circulation des personnes ainsi que des biens sur l’itinéraire choisie au demeurant très encombré »,

déclare le Sous-Préfet.

Sachant pertinemment que le contentieux électoral, ne produirait pas des effets escomptés, Nitcheu et ses partisans avaient anticipé en projetant la marche de ce dimanche pour se faire entendre et exprimer leur colère. Une initiative dangereuse qui court le risque d’embraser la ville de Douala en affrontements et émeute. La gendarmerie et la police seront à coup sûr mobilisés pour juguler les troubles. Mais la question qui demeure, est-ce que les camerounais descendront-ils dans la rue ce dimanche? Just wait and see.



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

5 × 2 =