Prestation de serment de Paul Biya, Président de la République du Cameroun
Prestation de serment de Paul Biya, Président de la République du Cameroun. Crédit photo : prc.cm
NEWSLETTER

Français     English

Alors que, Paul Biya, le Président du Cameroun nouvellement élu a prêté serment pour un septième mandat. Les citoyens camerounais de la région du Nord-Ouest sont sous le choc, après l’enlèvement massif des élèves à Bamenda. La ville est sous haute tension.

Le Président de la République est entré en fonction dans un climat lourd d’incertitude. Les 2 régions anglophones, devenues des véritables poudrières cristallisent toutes les attentions. En cette veille du 6 Novembre 2016, jour de prestation de serment du Président, un groupe de séparatiste anglophone lourdement armé a fait irruption à la Presbytérian Secondary School de Nkwen à Bamenda. Ils sont repartis en prenant en otage, le principal du collège, un chauffeur et surtout 79 élèves enlevés.

Fort heureusement, les élèves ont été libérés ce jour avec un chauffeur. Le principal du collège et un enseignant étant toujours en otage.

Dans cette région hautement combustible, les prises d’otages sont couramment utilisées par les séparatistes, mais aucune n’avaient atteint de telle proportion. Il s’agit du plus important kidnapping jamais réalisé dans cette zone en proie à l’insécurité déclenchée depuis fin 2016.

Selon les ONGs actives dans cette région, plus de 175 forces de défense et de Police Camerounaises ont perdu la vie dans cette guerre, alors que 400 civiles ont laissé de leur vie. 300 000 personnes ont fui les violences et se retrouvent dans les villes voisines et certaines sont des réfugiés au Nigeria. En cette date qui marque le début officiel du nouveau septennat du Président de la République, la question anglophone sera à coût sûr au cœur de son engagement politique.



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

19 + = 29