Sahel fashion festival
Sahel fashion festival. Crédit photo : FADCOM
NEWSLETTER

Français     English

Faire du festival International de la mode Sahélienne, « Sahel Fashion », un rendez-vous incontournable de la mode au Cameroun est l’ambition des organisateurs d’un tel événement. Retour sur les temps forts  de ce festival qui a servi de cadre d’expression et d’échange autour de la mode.

Le temps d’une soirée, l’emblématique et la mythique place du Ngondo à Ngaoundéré s‘est érigé en haut lieu d’expression de la mode sahélienne. En ce samedi, la place est paré au son et couleur de la mode sahélienne pour servir de cadre au grand retour sous les projecteurs du Festival Sahel Fashion. En cette soirée de gala les inconditionnels, amateurs et spécialistes du style vestimentaire du Sahel se sont donné rendez-vous dans cette espace noir de monde.

«  Notre objectif est de montrer l’idéal de la beauté, de la création des stylistes et des icônes de la mode locale, aux populations »,

relate Nganhi Adjia Hervé du comité locale d’organisation.

Pour cette 4ème édition du festival, les créateurs, stylistes et modélistes ont présenté une gamme variée de leurs créations à la pointe de l’innovation et de la tendance de l’heure. Un jury composé de Haoua Yaya épouse Dandi, Délégué Départemental des Arts et de la Culture de la Vina, Alhadji Sali, Chef de service de la promotion du Tourisme et Youmbi Fran claire, agent commercial, a été à la manœuvre pour départager et apprécier le travail des acteurs de la mode. Un grand défilé mettant en vedette 3 créateurs à savoir Fanta Nina, Hossougtibe Deborah venue de Meiganga et Kamto Emmanuel est venue agrémenter la soirée.  Côté prestation artistique, Abdel de Gaboul, Alice Nazim, Malik ont tenu l’assistance en liesse dans une chaleur sahélienne.

Sahel Fashion édition 2018 est définitivement entré dans les annales de l’histoire.

+  Candidate Miss Cameroun France: Paola Assen

«  La présente édition a eu le mérite de révéler de nouveaux talents, des forces créatives qui poussent et pousseront le secteur de la mode vers un avenir plein de promesse, tout en positionnant désormais Ngaoundéré comme une plate-forme de promotion des acteurs de la mode sahélienne ».  La soirée s’est achevée par la remise des diplômes aux lauréats.

« Si quelqu’un me disait qu’un jour, mon rêve qui est celui de devenir Miss Sahel se réalisera, je n’aurais pas cru. Mais aujourd’hui, cela est devenu réalité grâce au festival Sahel Fashion. Je suis choisie comme Miss et cela me donne vraiment de la joie »,

s’exclame Melounou Tatiana, Miss et lauréate de cette 4ème édition.



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

72 − 65 =