fifa/caf - fecafoot
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Avec 46 voix sur les 66 votants qui composent le collège électoral, le plénipotentiaire de la ligue de football de la région de l’Ouest décroche la présidence du football camerounais.

C’est finalement Seydou Mbombo Njoya, qui est porté à la tête de la Fédération Camerounaise de Football, celui qui faisait figure comme l’archi favori à la course pour succéder à Tombo A RIKO Sidiki. Alors inconnu sur la scène footballistique nationale il y a quelques années, l’ancien homme de main de l’ex président de la Confédération Africaine de Football Issa Hayatou est un véritable épouvantail.

Malgré l’alliance de derrière minute du candidat Frank Happy à Joseph Antoine Bell, Seydou Njoya n’a pas été freiné dans la couse à la tête de l’institution située au quartier Tsinga. Sur un collège électoral composé de 66 votants, 46 ont plébiscités le nouveau élu, 17 ont choisi l’ancienne gloire du Football camerounais, Joseph Antoine Bell, 3 voix pour Tchinda-Egbe et les trois autres candidats n’ont reçus aucunes voix.

La mission du nouveau président s’annonce grandissime. Faire sortir le football camerounais dans les mauvais plats dont il a du mal à en départir est le challenge le plus immédiat. Après 2 comités de normalisation, le football camerounais s’achemine peut être vers une sortie du tunnel et revenir à des meilleurs lendemains. La constitution des 18 membres du comité exécutifs et des 4 vices présidents est déjà lancée cours.

Share this
Lire aussi / Also read
Football : Report de la finale de la coupe du Cameroun

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

18 + = 25