Cameroun ouest
Crédit photo : journalducameroun.com
NEWSLETTER

Français     English

Les fêtes de fin d’année prennent une ambiance cauchemardesque pour certaines familles camerounaises. Des populations de nombreuses villes sont victimes d’exactions de bandes armées parmi lesquelles Bangourain qui rentre dans la liste noire.

Les quartiers Choutpah et Menkefu ont essuyé d’importantes attaques cette nuit, laissant beaucoup de familles dans la tristesse. L’incursion attribuée aux ambazoniens enregistre un bilan lourd. L’enlèvement du Sous-Préfet, du Commandant de Brigade et de plusieurs otages. Une personne serait décédée et plusieurs blessés sont enregistrés.

Les dégâts matériels sont à la hauteur de la violence de l’attaque perpétrée par les malfrats. On note également 70 maisons brûlées et autant de destructions de biens.

De sources sécuritaires, le Gouverneur de l’Ouest, Awa Fonka Agustine s’est rendu auprès de victimes. Dans sa suite Sa Majesté Ibrahim Mbombo Njoya et le Préfet du Noun, Donatien Boyomo, sont venus réconforter mais aussi rassurer les populations.

La peur semble s’être installée à Bangourain et les Forces de sécurité sont mobilisées pour la débusquer et la repousser loin des frontières de l’Ouest ces malfrats. Pour les proches des personnes enlevées, une prompt réaction des Forces de sécurité dans l’espoir d’un soulagement.



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

67 − 60 =