Entrée de l’Hôpital Régional de Ngaoundéré
Entrée de l’Hôpital Régional de Ngaoundéré. Crédit photo : chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Une fois n’est pas coutume, le personnel de l’Hôpital Régional de Ngaoundéré et leurs patients sont sur la même longueur d’onde. Trêve d’hostilité entre les deux parties, et pour cause.

Le Directeur de l’hôpital, accompagné d’une délégation du gratin administratif de la ville est allé faire le porte à porte des services de la pédiatrie pour remettre aux enfants hospitalisés des cadeaux. Un geste fort apprécié par les bénéficiaires.

« Je salue ce cadeau venant de l’hôpital. Cela réconforte beaucoup mon fils qui subit des soins difficiles »,

confie Geneviève, une mère de famille.

Au menu de cette semaine d’Excellence qui va du 26 Décembre au 3 Janvier 2019, l’organisation d’une panoplie d’activités ayant pour but l’allègement de la souffrance des patients, la distinction du personnel méritant et la restauration d’un climat de confiance au sein de ce centre hospitalier. Une réduction de 50% sur les frais de soin de pédiatrie, une réduction de 30% sur les frais des examens de laboratoire, des dépistages gratuits du cancer du col de l’utérus ou encore des dépistages gratuits du diabète seront au cœur de l’action.

« Nous invitons les populations à venir massivement se faire consulter, c’est aussi une occasion de partager avec nos enfants malades hospitalisés »,

note Mouhamadou Hassimi, Directeur de l’hôpital.

Last but not least. L’Hôpital Régional de Ngaoundéré est allé donner du sourire aux lèvres des enfants orphelins du séminaire ange gardien de Marza. Ayant été paralysé par des grèves répétées de son personnel réclamant des meilleures conditions salariales durant toute l’année 2018, le navire du plus grand centre hospitalier public de la région de l’Adamaoua s’apprête à franchir l’année 2019 dans des eaux tranquilles.

« Il s’agit d’humaniser les activités au niveau de l’hôpital qui consistent à assurer un bon accueil aux malades et les mettre dans des bonnes conditions »,

dixit Kildadi Taguiéké Boukar, Gouverneur de la région de l’Adamaoua.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

61 + = 64