NEWSLETTER

Français     English

Longtemps annoncée après la victoire de Paul Biya à l’élection présidentielle du 7 octobre dernier, la nomination de Joseph Dion Nguté à la primature suivi quelques heures plus tard par le réamenagement du gouvernement met un terme aux rumeurs persistantes.

Fidèle à sa philosophie, le président de la République n’a pas procédé à de grands changements. Si la sortie du gouvernement du vice premier Ministre Ahmadou Ali sonne comme un message fort, la plus part des hommes de sérail du régime conservent leur poste.

Celestine Ketcha Courtès, la très médiatique maire de Baganté incarne les nouveaux visage de ce gouvernement. Elle succède à un autre fils de la région de l’ouest, Mbouentchou à l’habitat et du développement urbain. L’autre figure de proue de ce nouveau gouvernement est sans conteste Momo Jean de Dieu, leader du G20 un consortium de parti politique ayant apporté son soutient à Paul Biya lors de la présidentielle de 2018. Il hérite du Ministre delégué au près du Ministère de la justice.

Deux fils de la région de l’Extrême-Nord font aussi leur entré au gouvernement. L’ancien directeur de la SONARA Talba Malla est porté au Marché public alors que Manawda Malachi est nommé à la santé publique. Dodo Ndocké Gabriel aux Mines et Developpement technologique, Gabriel Mbayrobé de la région du Nord est nommé à l’agriculture. Bassileken Jean bBptiste aux petites et moyennes entreprises. Ou encore Wakata Bolvine pour remplacer Ahmadou Ali comme chargé des rélations avec les assemblés.

Sur les 7 Ministres qui ont changés de porte-feuille, c’est le poste de Ministre de la communication qui revient à Sadi René qui attire l’attention. Son ancien locataire irrésistible Issa Tchiroma se trouve propulsé au Ministère de l’emploi et de formation professionnelle. Laurent serge Etoundi Ngoa retrouve l’Education de Base. Eyebé Ayissi aux cadastres et domaines, Narcisse Mouellé Kombi va au sport et éducation physique alors que Bidoung Mkpatt fait le chemin inverse pour regagner la culture.

+  Adamaoua : Le drapeau ne flotte pas au dessus des services du Gouverneur

Ce réaménagement du gouvernement a vu également certains Ministres promu au rang de Ministre d’Etat. C’est le cas de Jacques Fame Ndongo à l’enseignement superieur et Ferdinand Ngoh Ngoh le desormais Ministre d’Etat secretaire général à la presidence. En outre Mouhamadou Moustapha, fils de Banyo et Elou Che sont nommés respectivement Secrétaires generaux adjoint à la présidence. Gogomo Paul et Benoit Ndong Soumhet sont chargé de mission à la présidence.

Le constat qui se dégage du 6ème premier ministre de Paul Biya et son équipe, est celui de la continuité. Alors que les camerounais s’attendaient à une sanction de la part des responsables du fiasco du retrait de la CAN 2019, le président a décidé de reaffirmer sa confiances aux responsables pointés du doigt. Ni Ngoh Ngoh, encore moins Bidoung Mkpatt n’ont été réprimandé. L’une des léçons à retenir, c’est aussi la sortie de Abba Sadou, fils de la région de l’Adamaoua qui rend la region orpheline dans l’attribution d’un Ministère clé tant réclamé à un fils de cette région.

Le Nouveau Gouvernement en 2019

  • Ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur : Jacques Fame Ndongo
  • Ministre délégué à la présidence de la République chargé des Marchés publics : Talba Malla Ibrahim
  • Ministre délégué à la présidence de la République, chargé des relations avec les assemblées : Wakata Bolvin
  • Ministre de l’Agriculture et du Développement rural : Mbayerobé Gabril
  • Ministre des Arts et de la Culture: Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt
  • Ministre de la Communication : René Sadi
  • Ministre du Domaine, du Cadastre et des affaires foncières : Henri Eyebe Ayissi
  • Ministre de l’Education de base : Laurent Serge Etoundi Ngoa
  • Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle : Issa Tchiroma Bakary
  • Ministre de l’Habitat et du Développement urbain : Courtès Kectcha célestine
  • Ministre des Mines de l’Indutrie et du Développement technologique: Gabriel Dodo Ndoke
  • Ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat: Achille Bassilekin III
  • Ministre de la Santé publique : Malachie Manaouda
  • Ministre de Sports et de l’Education physique : Narcisse Mouelle Kombi
  • Ministre délégué auprès du ministre de la Justice, garde des Sceaux : Jean De Dieu Momo
  • Ministre délégué auprès du ministre des Transports : Zacharyaou Njoya
  • Ministre chargé des missions à la présidence de la République : Paul Goghomou Mingo, Ndong Soumhet
  • Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education de base : Kilo Viviane Acherie
  • Ministre d’État, ministre du Tourisme et des Loisirs : Bello Bouba Maïgari
  • Ministre d’État, ministre de la Justice, garde des Sceaux : Laurent Esso
  • Ministre délégué à la présidence chargé de la Défense : Joseph Beti Assomo
  • Ministre délégué à la présidence, chargé du Contrôle supérieur de l’Etat : Mbah Acha née Fomundam Rose Ngwari
  • Ministre de l’Administration territoriale : Paul Atanga Nji
  • Ministre de la Décentralisation et du Développement local : Elanga Obam Georges
  • Ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire : Alamine Ousmane Mey
  • Ministre des Enseignements secondaires : Mme Nalova Lyonga Pauline
  • Ministre des Finances : Louis Paul Motaze
  • Ministre de la Fonction publique et de la Reforme administrative : Joseph Le
  • Ministre des Forêts et de la Faune : M. Ndongo Jules Doret
  • Ministre du Commerce : Magloire Mbarga Atangana Luc
  • Ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable : Pierre Hele
  • Ministre de la Jeunesse et de l’Éducation civique : Mounouna Foutsou
  • Ministre des Postes et Télécommunications : Mme Libom Li Likeng née Mendomo Minette
  • Ministre de la Promotion de la femme et de la Famille : Mme Abena Ondoa né Obama Marie-Thérèse
  • Ministre de la Recherche scientifique et l’Innovation : Madeleine Tchuinte
  • Ministre des Relations extérieures : Lejeune Mbella Mbella
  • Ministre du Travail et de la sécurité sociale : Grégoire Owona
  • Ministre des Travaux publics : Emmanuel Nganou Djoumessi
+  Cameroun - Présidentielle 2018 : L'élection se tiendra le 07 octobre 2018

Les décrets présidentiels



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

3 × = 30