paul biya
NEWSLETTER

Français     English

Le gouvernement du 4 janvier était très attendu depuis le 06 novembre date de prestation de serment de Paul Biya. Plusieurs ministres ont ainsi connu des promotions, d’autres ont été muté à d’autres départements ministériels tandis que certains quittent tout simplement le gouvernement.

Parmi ces derniers, figurent Mama Fouda qui a intégré le gouvernement le 7 septembre 2007. Il est remplacé par MANAOUDA Malachie.

Autre grande figures qui quitte la scène : Jacqueline Koung A Bisseke

Première femme secrétaire d’État au Cameroun, elle était depuis le 9 décembre 2011 ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières. Elle est remplacée par Henri Eyebe Ayissi.

Jean Claude Mbwentchou quitte le ministère ministère de l’Habitat et du Développement urbain. Il est remplacé par Célestine Courtès Ketcha.

Jean Pierre Fogui cède son post de ministre délégué auprès du ministre de la Justice Garde des Sceaux à Me Jean de Dieu Momo.

Youssouf Adoum née Hadidja Alim est remplacée par Laurent Serge Etoundi Ngoa au ministère de l’Education de Base

Mefirou Oumarou qui occupait les fonctions de ministre délégué auprès du ministre des Transports est remplacé par NJOYA Zakariaou.

Zacharie Pérevet est remplacé par Issa Tchiroma Bakary au ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.

L’inamovible Amadou Ali quitte le gouvernement. Ministre Délégué à la Présidence Chargé des Relations avec les Assemblées depuis 2011, Il est remplacé par François Wakata Bolvine.

Autres sortants, Ernest Gwaboubou au ministère des Mines et du Développement technologique et Abba Sadou au ministère des Marchés publics.

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

7 + 1 =