Félix Bilougou, Préfet des Hauts Plateaux
Félix Bilougou, Préfet des Hauts Plateaux. Crédit photo : chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Share this

La nouvelle qui a tout l’air d’une mauvaise blague n’en est pas une. L’information dévoilée après le constat du décès fait l’objet de nombreuses interrogations en ce moment.

Nous apprend-t-on, le Préfet aurait réservé la chambre pour attendre sa compagne avec laquelle une rencontre aurait été initialement prévue entre les deux parties. Les soupçons sont pour l’heure portés sur la femme dont l’identité n’a pas été dévoilée.

Le corps de Félix Bilonougou a été transporté à la morgue. Selon les sources, aucune trace de violence physique n’a été observée sur le corps. Mais seul un médecin légiste pourra élucider s’il est mort de cause naturelle ou non. Pour le moment rien ne prouve que le Préfet serait la victime d’un assassinat déguisé.

Mais que faisait-il dans ce lieu ? et qui est cette femme ? Voici quelques questions qui vont faire l’objet des enquêtes qui vont suivre. La suspecte sera certainement mise à la disposition de la police judiciaire pour tirer ce drame au clair.

La mort du Préfet est survenue en début de soirée.

” Le préfet est décédé vers 19 heures à l’hôpital Régional de Bafoussam. Il aurait succombé suite à un malaise selon les informations reçues”,

a déclaré un responsable des services de la préfecture qui s’est rendu sur les lieux.

Le Préfet des Hauts Plateaux à l’Ouest, Félix Bilonougou est décédé. De quoi ?

“Des suites d’un malaise”,

affirme le Gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine. Ce dernier a fait publier un communiqué dans lequel il ajoute que le patron des Hauts plateaux est mort à Bafoussam. Mais des informations non encore confirmées laissent croire que le préfet serait mort sur une jeune compagne dans un hôtel à Bandjoun.

Lire aussi / Also read
Le Député Ali Bachir victime d'un accident

Démenti sur la lettre de la veuve Bilonougou

Une lettre circule dans les réseaux sociaux faisant office de communiqué de la femme du Préfet Felix Bilonougou, sur les circonstances du décès de ce dernier. Cette lettre (en image ci-dessous) est un FakeNews, selon les sources proches de la famille.

“Il ne présentait pas les signes d’une quelconque maladie. Perdre un époux comme celui-ci surtout un père de famille, la douleur est perçante. J’ai reçu un coup de poignard. La famille a perdu un baobab. Peut-être on va ouvrir une enquête, faire l’autopsie pour que nous ayons un peu plus d’éclaircissement”,

Odette Bilonougou, épouse du défunt Préfet des Hauts Plateaux qui dément par ailleurs avoir publié un communiqué au sujet décès de son époux

“Mon défunt époux qui n’a pas de calvitie n’a jamais été un épris des fellations, encore moins des crypto-fellations sous quelque forme que ce soit.”

expression de la lettre.

Cameroun : Le Préfet des Hauts Plateaux décède dans une auberge à Bandjoun 1

Nos sincères condoléances à la famille éprouvée.

FAKE NEWS : Décès du Préfet du Labialem, avec son épouse

Annoncé mort avec son épouse, sur les balles des sécessionnistes anglophones, l’information a été démentie. Le Préfet du Labialem et son épouse n’est pas mort, selon ses proches. Certains ont annoncé que ce dernier aurait été abattu hier dimanche 13 janvier 2019 par les séparatistes.

Information démentie par les proches du Préfet qui font savoir que le Chef de terre est bel et bien en vie.

” Il se trouve à Yaoundé, je l’ai rencontré personnellement “,

affirme un élu local dans le Département du Labialem, Région du Sud-Ouest.

Affaire à suivre…

La Rédaction

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

5 + 3 =