Réunion
Crédit photo: chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Share this

71 %, c’est le taux d’exécution physique du budget d’investissement public dans le département du Lom et Djerem, région de l’Est. C’est ce qui ressort de la dernière session du comité de suivi de l’exécution du BIP dans cette unité administrative tenu ce 16 janvier 2019 à Bertoua.

« C’est une satisfaction de constater que nous sommes rendu à 71% du taux d’exécution physique. Mais nous comptons faire mieux car des dispositions ont été prises pour les projets qui sont en instance, nous pourront atteindre facilement les 90 % du taux d’exécution à l’issue de cet exercice budgétaire »,

se réjouit Charles Zobome, président du comité de suivi du BIP pour le Lom et Djerem. À l’origine de ces bons points, la réalisation de plusieurs projets et la réception de plusieurs marchés. Entre autre, la réhabilitation de la préfecture du Lom et Djerem, la réhabilitation de la perception de Belabo, la réhabilitation de délégation départementale de l’habitat et du développement urbain du Lom et Djerem, la construction de la délégation d’arrondissement des pêches et des industries animales de Garoua boulai, mais surtout la construction des blocs deux salles classe dans chacun des arrondissements que compte le département.

En somme, sur plus de cent projets inscrits au compte de ce budget dans le Lom et Djerem, près de 90 sont exécutés à 100%. Malgré ces bons points il n’en demeure pas moins que le BIP dans le Lom et Djerem reste sérieusement handicapé par les projets d’entretien routier qui comme toujours piétinent. Sur les huit communes du département, seuls trois ont pu exécuter leurs projets de réhabilitation des routes communales. Il s’agit de la commune de Bertoua 2e, Garoua boulai et Mandjou.

« C’est un problème de procédures qui ne sont pas encore très bien comprises par les gestionnaires des exécutifs communaux. Nous avons évoqué ce problème et décidé de travailler en synergie car une seule main ne peut attacher un fagot de bois »,

justifie le président du comité. La dernière session du comité de suivi de l’exécution du budget d’investissement 2018, tenue en présence de Onana Ateba, délégué départemental MINEPAT Lom et Djerem s’est achevée sur une note de satisfaction. Tous ensembles les acteurs exerçants dans la chaine d’exécution des projets relevant du BIP ont décidé de tout mettre en œuvre pour obtenir un meilleur résultat lors de la prochaine session.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

− 2 = 3