NEWSLETTER

Français     English

Share this

Valoriser la Culture Fussep, donner un aperçu de la célébration du grand festival Nyang Nyang à Bafoussam, tel est l’objectif visé par le mini festival Nyang Nyang tenu à Bertoua ce 03 février 2019 .

” Nous voulons donner la possibilité à tous ceux qui vivent hors de Bafoussam d’avoir une idée réelle du festival Nyang Nyang qui se déroule en ce moment à Bafoussam. Le souci majeur étant de partager, susciter, mobiliser mais surtout d’ouvrir à tout le peuple camerounais l’accès au festival le plus beau et le plus long du monde “,

précise Magloire Tamto, président du comité d’organisation. Au stade Haman Saïd de Bertoua, élites de Bafoussam, responsables des communautés Bafoussam de la région de l’est, ressortissants des hauts plateaux de l’ouest Cameroun et curieux étaient réunis autour du Me Sueffo Tamto Talla Amadou, représentant de SM Njitack Ngombe Pèle, Roi de Bafoussam.

Comme principale attraction de ce mini festival, Parmi les 13 danses exécutées pendant le le festival Nyang Nyang à Bafoussam, 02 ont été reproduites à Bertoua. Tout d’abord le Tsouptsah, cette danse effectuée à l’aide des masques est exécutée par des jeunes appelés Nyang Nyang au terme de leur initiation. Ensuite le Tcheng qui est une danse dite noble et mystique exécutée par les notables.

” Il faut reconnaître que c’est une innovation dans la région de l’Est. Nous avons eu la possibilité d’apprécier le riche patrimoine véhiculé à travers ces danses. Nous avons également pu toucher du doigt ce brassage culturel qui nous permet de comprendre véritablement que le Cameroun est une terre de culture et que partout où le Camerounais se retrouver il est chez lui. Nous avions comme l’impression d’être à Bafoussam et pourtant nous sommes à Bertoua. Cette initiative est vraiment à encourager “,

confie Serges Tetka, ressortissant du Littoral. Rappelons que le mini festival Nyang Nyang organisé dans la région de l’est Cameroun se déroule en marge du grand festival Nyang Nyang qui se tient à Bafoussam depuis le 11 novembre 2018.

Lire aussi / Also read
Congrès des peuples Mboum à Ngaoundéré

Au terme des prestations culturelles, le satisfait est total.

” Nous sommes satisfait du déroulement de ce mini festival. Nous avons réussi à présenter au public de Bertoua quelques bribes du festival le plus beau et le plus long du monde. Nous souhaitons que ce festival soit retenu comme un patrimoine de l’humanité. Nos parents ont eu l’insigne honneur de préserver toute la mystique qui entoure les 13 danses et nous allons continuer à le faire. Maintenant ce mini festival était une première. Pour la suite il reviendra au Roi Bafoussam qui a instruit à ses chefs de communauté l’organisation de ces mini festivals, de juger si il faudra poursuivre ou pas “,

précise Amadou Talla Tamto, chef de la communauté Bafoussam de l’Est. Les amoureux de la Culture sont donc invités à la grande parade de clôture de ce festival qui s’achève le 24 février 2019 à Bafoussam.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

9 + 1 =