Forum des jeunes à Batouri
Forum des jeunes à Batouri. Crédit photo: chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Lecture/Read : 2 min

Ce sont plus de 500 jeunes, venus des quatre coins du département de la Kadey, qui ont assisté au Forum d’encadrement des jeunes de ce département ce 10 février 2019 à Batouri.

Ceci à l’initiative de Mme Françoise Angouin, marraine de l’Association pour le Développement Social de la Kadey, par ailleurs présidente de la section RDPC Kadey Nord 1.

« Nous avions déjà un programme d’encadrement social sur le terrain, lorsque nous étions simple militants. Une fois que nous avons été responsabilisés à la tête de la section, nous avons pensé que nous pouvons continuer à élargir ce type d’activités dans le cadre de notre animation politique »,

justifie Françoise Angouin, marraine de l’Association pour le Développement Social de la Kadey. En effet dans la ville de Batouri, située dans département de la Kadey région de l’Est, les jeunes sont englués dans plusieurs difficultés tant sur le plan social, éducatif que professionnel.

« Le problème majeur des jeunes de la Kadey c’est le chaumage. Ici nous avons un grand nombre de jeunes diplômés qui malgré leurs diplômes n’arrivent pas à s’intégrer dans le monde professionnel. Le président de la république avait dit que la terre ne trompe pas. Nous en avons pris conscience .c’est vrai qu’il y’a énormément d’espace cultivable ici. Nous avons certes la volonté de nous développer à travers l’agriculture mais nous manquons cruellement de financement et de suivi »,

confie Modibo Romuald Hervé, jeune ressortissants de la Kadey. Sur le plan social, le sempiternel problème du déficit en énergie électrique, le mauvais état des routes qui lient la ville de Batouri au reste du Cameroun, ne facilite pas l’évolution scolaire des ces jeunes.

« Nous avons un sérieux problème de coupure de courant, ça ne facilite pas du tout les études. Nous sommes des élèves intelligents, nous réussissons aux examens. Mais nous le faisons avec les lampes tempête ce qui nous cause beaucoup de problème sur le plan sanitaire »,

ajoute ABBA Léopoldine, élève. Ce forum qui se tient sous le thème « pratique du vivre ensemble et lutte contre la consommation des stupéfiants et des drogues pour le l’émergence d’une jeunesse responsable sans SIDA », a permis de mobiliser les jeunes afin de les informer du rôle qu’ils auront à jouer dans l’amélioration de leur conditions de vie.

>>
Ngaoundéré : Le casse-tête de l'eau potable
Forum des jeunes à Batouri
Forum des jeunes à Batouri. Crédit photo: chateaunews.com

Ceci à travers des exposés développés par des experts sur les thèmes tels que la jeunesse, la paix, le vivre ensemble, les méfaits de la consommation des stupéfiants et drogue en milieu jeune, ainsi que l’importance de s’inscrire sur les listes électorale.

« Nous voulons donner de l’espoir aux jeunes de la Kadey. Et cet espoir doit partir d’un comportement responsable qui voudrait qu’ils acquièrent des savoirs être, des savoir vivre et des savoir faire qui pourrait leur permette de faire face à toutes ces difficultés afin d’être des hommes et femmes capables de développer le Cameroun dans un avenir proche »,

poursuit Françoise Angouin. Au regard de ce qui précède, Le chantier de l’encadrement des jeunes de la Kadey s’annonce très vaste pour l’association pour développement social de la Kadey.



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

11 − = 1