Sodea Daniel, Chef Traditionnel, chasseur de serpent
Sodea Daniel, Chef Traditionnel, chasseur de serpent. Crédit photo: chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Il s’appelle Sodea Daniel, Chef Traditionnel de profession, mais chasseur de serpent comme carrière. Ses talents de tueur de serpent dépassent largement les frontières nationales.

C’est sans doute le métier le plus dangereux au monde. Sodea Daniel, Chef Traditionnel au quartier Bowana à Di, est né pour chasser les serpents. Cette activité, l’homme Gbaya, chasseur de reptile l’a hérité de ses ancêtres. Dans la tradition Gbaya le métier de chasseur de serpent se transmet de père en fils.

« Le serpent est un animal aquatique, mais il peut vivre dans l’eau et sur terre. Je suis initié pour attraper le serpent puisque mon père est initié par mon grand-père. Il a même donné la dote de ma maman avec la peau du serpent »,

raconte Sodea Daniel.

Une démonstration de force qui n’a laissé personne indifférent lors du Festival annuel Moinam organisé à Ngaoundéré. L’homme grand passionné et collectionneur de reptile a impressionné. Pour attraper le serpent, le chasseur se prépare dans un accoutrement particulier afin d’éviter de se faire mordre. Le chasseur suit le serpent à la trace jusqu’à son trou. Delà il allume le feu pour pousser le serpent à sortir.

« On suit les traces des pas du serpent jusqu’à ce que l’on voit là où le serpent est entré. Si vous voyez deux yeux il y’a deux serpents et s’il y’a un seul œil il y’a un serpent.»

Sodéa Daniel qui pratique ce métier depuis son initiation a réussi l’exploit de ne jamais se faire mordre. Il ne se sépare jamais avec l’antidote traditionnel pour prévenir une éventuel morsure.

« J’ai travaillé avec des Américains, des Français et des Anglais. La télévision TV5 est venue même me filmer pendant que je chassais les serpents »,

se réjouit-il. Animal fétiche dans la culture Gbaya, le serpent Boa fait partie des espèces fauniques protégés. Cependant le respect de cette norme n’est pas forcement la chose la mieux partagée, rares sont les chasseurs qui disposent d’un permis de chasse.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

33 − 30 =