pape Bento XVI
Bento XVI. Crédit photo: cathkathcatt.ch
NEWSLETTER

Français     English

Lecture/Read : 2 min

C’est l’affirmation qu’on peut lire dans un texte sur la pédophilie dans l’église, texte rédigé par l’ancien pape Benoît XVI et publié dans la revue allemande “Klerusblatt”.

L’ancien pape, de nationalité allemande avec une réputation internationale pour ses prises de positions, aura réussi à créer une vrai confusion dans les esprits des chrétiens avec cette affirmation. En effet, bon nombre de chrétiens approchés, sont déjà en train de se poser les question sur les fondements de la foi, sur l’existence même de Dieu. Oui, disons-le, parce que selon ces derniers, l’expression de l’ancien pape “absence de Dieu”, n’est pas différente de “inexistence de Dieu“.

Dans la même revue, l’ancien pape Benoît XVI trouve aussi une autre explication de la montée de la pédophilie au sein de l’église. Il remonte ainsi les faits dans l’histoire de l’église, en 1968.

“La révolution de 1968 s’est battue pour une complète liberté sexuelle, qui n’admettait plus de normes”.

Il a joutera :

“La pédophilie a alors également été diagnostiquée comme permise et appropriée”.

Une histoire que bon nombre de chrétiens n’ont aucune connaissance aujourd’hui, mais qui réussit à soulever les livres pour trouver une solution à ce phénomène de plus en plus accrue qui touche l’église catholique partout dans le monde, et l’Afrique ne saurait rester à l’écart.

Avec les scandales de pédophilies rendus public depuis plusieurs mois déjà, et la récente réunion du pape François avec tout son collège sur la question de la pédophilie, il est plus qu’urgent pour l’église de résoudre ce problème. Encore plus urgent pour l’église, c’est la perte de fréquentation des églises par les croyants, et une réelle baisse de foi qui naît chez les fidèles à cause de ces nombreux troubles qu’elle traverse avec cette image négative affichée, ” l’image d’une église qui protège les hommes d’église au lieu de protéger les fidèles et enfants de Dieu”, a précisé un fidèle.

>>
Le Canada interdit d'enseigner la morale biblique à l'école

Au delà de poser les sources de la montée de la pédophilie, la publication du texte de 18 pages de Benoît XVI n’a pas donner d’espoir aux nombreux  victimes des actes de pédophilies des hommes d’église. Selon une victime,

” Tout ceci ne sont que des mots. Nous voulons des sanctions concrètes à l’endroit de ces hommes d’église “.

De plus de victimes osent se parler en public et partager leurs témoignages avec les autres et avec le public afin que “nos enfants ne subissent pas aussi les mêmes choses que nous et qu’ils sachent qu’ils doivent parler sans crainte”, s’exprime une victime.

Avec de telles agitations, c’est l’église catholique, l’église dite universelle, qui est bouleversée.



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

+ 35 = 43