zercaylejos
Crédit photo : zercaylejos.org
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Depuis le mois de mai 2014, la localité de Tourou dans l’extrême-Nord du Cameroun reçoit de manière répétée, les assauts du groupe islamique Boko Haram. Les habitants de Tourou se souviennent encore comme hier de la terrible journée du 21 septembre 2014.

Lors de cette lugubre journée, les islamistes dans leur sale besogne, digne des films westerns ont fait 19 morts, de nombreux blessés, des maisons pillées et incendiées par la suite. Force est de reconnaître que cinq ans plus tard, malgré les efforts des autorités de notre pays, ces hommes sans foi ni loi n’ont pas arrêté de semer la désolation dans ce périmètre. Les derniers assauts ont touché les villages de Guitchinat Hitwa avec comme bilan, 10 maisons incendiées.

Les victimes de ces basses oeuvres s’enregistre dans toutes les couches sociales, nous avons l’Union des Églises Évangéliques du Cameroun. Il faut relever ici que le 21 janvier 2019, les islamistes ont incendié 195 maisons, des centaines de bêtes arrachées à leurs légitimes propriétaires, des écoles incendiées. Parmi celles ci nous pouvons citer celles de Goshi et de Tourou. Depuis le 21 janvier 2019, plusieurs personnes dorment à la belle étoile, sans nourriture, sans vêtements et soins de santé élémentaires.

Indigné par l’ampleur du sinistre, le Pr. Bouba Kidakou, natif de la localité est allé tendre la main à Zerca Y. Lajos, une ONG espagnole qui brille par des bonnes oeuvres dans le Septentrion. Et son appel a reçu un accueil favorable. L’apport de Zerca Y. Lejos a permis de remettre aux populations sinistrées de Tourou 52 sacs de mil, deux ballots de vêtements et plusieurs sacs de sel. Un don qui a été accueilli avec beaucoup de youyous et de reconnaissances à l’endroit des bienfaiteurs.

Lire aussi / Also read
Ngaoundéré : Chantier d'adduction d'eau, rien ne va plus pour les employés

Il est important de relever ici que cette ONG n’est pas à sa première sortie dans le champ humanitaire ici. Il n’y a pas longtemps, Zerca Y Lajos avait fait un important don de matériel agricole aux GICs de Tourou. Dans la même ligne, l’école publique de Ndrock qui compte aujourd’hui 600 élèves à cycle complet. Ce sont les Espagnols de Zerca Y Lajos qui ont recruté les maîtres et mobilisés les élèves après la construction des salles de classes.

Agée Kodji, Extrême-Nord.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

85 − = 81