Goshi
Goshi. Crédit photo: chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Share this

La situation sécuritaire dans la région septentrionale du Cameroun demeure préoccupante. L’attaque de cette nuit du 11 Mai 2019 a été mené aux environs de 22h dans la localité de Goshi, arrondissement de Mokolo, département du Mayo-Tsanaga, région de l’Extrême-Nord.

Goshi
Goshi. Crédit photo: chateaunews.com

Venus par centaines, les hors la loi après de longs affrontements avec les forces de défense postées à Goshi ont incendié 60 maisons, pillées 06 autres. Ils ont également incendié 11 magasins de denrées alimentaires parmi lesquels trois boutiques, dont certains chargés de céréales. Une église de la Mission du plein évangile et un atelier de couture ont aussi été saccagés par les malfaiteurs qui ont emportés au passage deux motos.

Goshi
Goshi. Crédit photo: chateaunews.com

Informé, le Sous-Préfet de Mokolo, Abouma Biloa Christian Joseph et une forte escorte sont allés sur le lieu du sinistre pour réconforter les populations victimes et inventorier les dégâts.

Goshi
Goshi. Crédit photo: chateaunews.com

Les populations qui ont subies ce nouveau dégât criminel des adeptes de la secte islamique Boko Haram souhaitent un renforcement du dispositif sécuritaire.

Viziga Emmanuel, président du comité de vigilance du secteur Tourou
Viziga Emmanuel, président du comité de vigilance du secteur Tourou. Crédit photo: chateaunews.com

« Nous avons quatre points de passage de Boko haram dans la localité qui nécessitent d’être bouchés par nos forces de défense. Il s’agit de Houlta, Galama, Bougalta et Ltilahoua »,

déclare Viziga Emmanuel, président du comité de vigilance du secteur Tourou sinistré.

Goshi
Goshi. Crédit photo: chateaunews.com

Au moment où nous quittions Goshi, le commandant de l’opération Alpha du BIR, le Colonel Doraï est arrivé avec des renforts. Et pour l’heure, beaucoup dorment à la belle étoile sans nourriture, ni vêtements. Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.

Agée Kodji

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

3 + 2 =