Nyangono à Ngaoundéré
Nyangono à Ngaoundéré. Crédit photo: chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

C’était aux environs de 11h que le père arrive à Ndéré où il commence la caravane dans la ville. Soudain une pluie surprise survient comme “une diarrhée bizarre qui t’attrape” mais cela n’empêche, le #père affronte la pluie derrière sa 4×4 en saluant la foule exactement comme quand #le_père_d_etoundi_salue_la_foule_le_20_Mai.

Ambiancé, le Lion du Sud arrive au “carrefour 140” et commence ses démonstrations dévastatrices que même le celebre #Kito (un fou) disait #Yaah_le_père_ci_ta_part_là_hein, #ca_me_dépasse_seulement.

15h et plus, l’orchestre de la brasserie fait encore les réglages sur le podium, pourtant le concert devrait commencer à 14h.

Les benskineurs avaient déjà prit d’assaut les lieux petit à petit la place des fêtes se remplissait comme les chômeurs se remplissent dans le pays.

Quelques minutes plus tard les MC annoncent le premier artiste #Tanguy_marcel le gars avait sa lampe à main à l’exemple d’Archimède (qui cherche l’homme), sauf que pour lui était éteinte. Sinon il fait son live net et ça passe comme une Guiness bien glacée. Ensuite d’autres artistes passent et font leurs show néanmoins bien mais la famine grandissante, le public voulant casser le “Soumaye” malgré le passage de #la_princesses_du_sahel, #Selangaï , qui, elle aussi a offert #Le_lait_non_glacé au public mais ce n’était pas suffisant. L’artiste #Meknel n’en etait pas à l’écart, il est venu avec un style plutôt impressionnant comme chaque sortie du ministre Isaa_Tchiroma.

La pression, la nuit s’approche, 18h et plus déjà! Les gars hésitent soit d’aller casser le “Soumaye” soit voir Nyangono. la situation devient très compliquée pour nos frère musulmans surtout que Nyangono est déjà là et attend juste son passage.

19h moins, le public impatient voilà donc l’heure, l’entrée de Nyangono sur scène avec ses caterpillars (champi kilo présente aussi) la foule commence à s’agiter tout devient incontrôlable la place de fête se met à boullir comme la marmite du kontchap au feu. Nyangono commence “wouyaille” la foule dit “wouyaiyouille”, il fait son tube incontesté #Foup_fap, il fait le #remix_1 de foup fap, il fait son remix 2, il fait son remix 3, il fait encore et encore puis encore (on ne s’en souvient plus du nombre de fois). c’était du venez voir on se croyait dans un volkan, pire encore champi kilo a faillit asphyxier les gens avec son balancé (ça bougeait comme la chute d’eau d’Ekokan) le show était intense, la sécurité était débordée. Environ 30 minutes sur scène après avoir créé un tourbillon de show, Nyangono disparaît du site.

+
Boudor: Koubalanta est un mélange le festival et de partage culturel

Restez connecté-e sur votre page Urban Zone Africa (UZA)

Hauprima Rodolphe



Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

− 1 = 2