enfant noir
Crédit photo: Mohamad Ali
NEWSLETTER

Français     English

Etudiant en Sociologie à l’Université de Ngaoundéré, ce jeune âgé de 20 ans consacre la majeure partie de son temps à sa passion qui n’est autre que le dessin et l’illustration. Il s’inspire de son surnom Alyzaain pour créer Zaaiin-art qui symbolise la positive attitude, une manière à lui de toucher positivement le monde à travers son art.

Samuel etoo
Samuel Eto’o. Crédit photo: Mohamad Ali

Doué dans ce secteur, il passe plus de temps sur ses dessins pour améliorer les petits défauts dans le souci de métamorphoser l’art.

fille
Crédit photo: Mohamad Ali

Depuis 2017, il touche de plus en plus de personne à travers ses réalisations et multiplie les rencontres notamment avec des artistes camerounais dont certains l’ont encouragé et aidé à accroître sa visibilité à l’instar de Maalhox, Tenor, Moustique le karismatik,…

enfant
Crédit photo: Mohamad Ali

« Je ne connais pas de structure dans l’Adamaoua qui encourage ma passion. Je pense que l’art (dessin, illustration) est une activité qui n’est pas estimée à sa juste valeur comme peuvent l’être d’autres activités »,

nous explique Ali. Aujourd’hui, il reçoit un grand nombre des commandes nationales et internationales qui lui permettent de subvenir à ses besoins.

Nouridine Bobbo (Stagiaire)

Lire aussi / Also read
Em'kal Eyongakpa, gagnant du Prix d'Art Henrike Grohs

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

1 × 10 =