Masque Bamiléké
Masque Bamiléké. Crédit photo: musee-aquitaine-bordeaux.fr
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Allez dire à qui veut l’entendre.
Je viens de là où grognent les porcs chaque matin.
Oui , je suis Bamiléké !

Je suis de là où la rougeur de la terre enseigne la tolérance et la patience au grand jour.
Je suis de là où le froid matinal crispe toute intention de tribalisme et constipe toute volonté de nuire à autrui.
Je viens des terres fertiles, des contrées aux paysages charmeurs.
Je suis grassfields.
Je viens de là où le soleil se couche et où au soir s’entendent les lourds balancements des raphias à l’heure que les corbeaux rentrent des champs.
Je viens de là où s’entendent les chants des perdrix au petit matin, où le soleil cède joliment la vie à la lune .
Je suis de là où fleurit l’amour dans les hauts plateaux et où les moineaux accompagnent les aïeux sur les pistes matinales.
Je suis de là où les gens se réunissent tout le temps pour faire la tontine, venir aux nouvelles et s’entre-aider.
Je suis de là où en rang de chenilles les femmes cadencent les pas précipitamment tenant sur la tête une corbeille.
J’aime admirer ma grand-mère quand soigneusement elle répand les paroles d’amour dans la nature aspergeant du jujube dans le vent qui souffle.
J’aime les mots d’amour de mon grand-père quand versant de l’huile sur les crânes,le silence accompagne l’écoute des ancêtres.
Je viens de là où on parle à la nature.
Je viens de là où la cassure d’une branche du baobab annonce la disparition du chef .
J’aime ma région, ma tradition et ma culture.
J’aime l’amour qu’enseigne mon origine dans sa totalité.
Je viens de là où les chèvres se cognent les cornes pour annoncer le jour.
Je viens de là où on entend les chants lointains des cigales sous le soleil fraternel de midi.
Je suis de là où respirent plusieurs superstitions.
Je suis de là où une catégorie de mouche
annonce l’arrivée des étrangers.
Je suis de la où les voix des femmes égayent les rumeurs matinales.
Né à côté d’une porcherie , j’ai grandi avec ses odeurs et je suis fier d’être Bamiléké

Souop Pak Ngne

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

19 + = 29