NEWSLETTER

Français     English

Lecture/Read : 1 min

Les camerounais peuvent encore changer de paradigme dans le choix des outils et des instruments devant conduire à la résolution de la crise anglophone et du conflit post électoral. Je constate avec l’expérience du Cameroun que le premier outil pour gouverner un pays est la sociologie couplée à la science politique. Le droit vient après. La sociologie et la science politique sont des disciplines souples et plus dynamiques. Le droit est froid et est lent à s’adapter au contexte social, vu que sa modification s’inscrit dans un processus influencé par les acteurs politiques/gouvernants en place. De ce fait, la sociologie politique est à mon humble avis, le seul instrument qui peut apporter une solution dynamique et durable à la crise anglophone et au conflit post électoral.

Alain Wassouo, le métis culturel



+
Les Africains : Champion du vagabondage spirituel

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

× 9 = 9