Burkina
Burkina. Crédit photo: chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Burkina, ce quartier populaire, situé au Sud-Est de la ville de Ngaoundéré est célèbre pour son côté bouillonnant. Considéré comme l’un des premiers quartiers de la nouvelle ceinture du périmètre urbain de la ville de Ngaoundéré, Burkina fait partie de la physionomie qui a révolutionnée la ville du nombril de la montagne.

Le paisible quartier de Burkina est unique dans son genre. En un mot comme en plusieurs, pour tout premier venu qui débarque dans ce coin de Ngaoundéré, il est tout de suite frappé par son paysage naturel hors du commun. Ses montagnes, ses collines, ses cascades, ses pierres imposantes, une véritable curiosité de la nature.

Au milieu de ses rues et ruelles bourbeuses et étroites, bicyclettes, motos, tricycles et voitures se croisent et s’entrecroisent sans pour autant se marcher dessus. Les pas pressés et stressés des passants se mêlent et s’entremêles à la nonchalance et à l’accueil chaleureux des riverains.

Dans ce recoin de la ville qui surplombe les quartiers Norvégiens et Mbideng, les petits métiers et autres activités pourvoyeuses de revenues ont le vent en poupe et sont en plein essor. Boutiques, buvettes, ateliers artisanaux donnent à ce quartier une allure dynamique à ses populations.

Burkina, c’est aussi son côté cosmopolite. Le quartier est un véritable melting pot des populations camerounaises voire de la sous-région. Centrafricains et Tchadiens cohabitent en parfaite harmonie avec les camerounais de toute part.

Ses écoles publiques et privées, ses églises, ses mosquées est ses nombreuses écoles coraniques lui confèrent son surnom de quartier latin. Grace à ses multiples facettes Burkina est aujourd’hui l’un des quartiers les plus mythiques de la métropole château d’eau du Cameroun.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

− 1 = 5