Jeunes recrutés à Mokolo
Jeunes recrutés à Mokolo. Zokom Damien, Maire de la Commune de Mokolo
NEWSLETTER

Français     English

Share this

La localité de Midjiving dans l’arrondissement de Kaélé, Département du Mayo-kani, a servi de porte d’entrée du choléra à l’Extrême-Nord du Cameroun cette année 2019. Mokolo veut faire montre de son ambition de commune sans Choléra.

Pour barrer la route à cette maladie très contagieuse et dont l’une des solutions la plus efficace pour lutter contre cette maladie est la propreté, la commune de Mokolo dans le Mayo-Tsanaga vient de recruter 500 jeunes constitués des élèves et étudiants pour faire de sa circonscription qui couvre l’ensemble de l’arrondissement, « une commune propre et sans choléra en 2019 ».

Hôtel de ville de Mokolo
Hôtel de ville de Mokolo. Zokom Damien, Maire de la Commune de Mokolo

Pour le président de la commission de sélection de ces jeunes appelés à faire la propreté dans la commune, Hamawabi, par ailleurs 1er adjoint au Maire de Mokolo, les critères de sélection qui consistent à « prendre les enfants issus des parents les plus démunis, les élèves et étudiants les plus brillants dans l’arrondissement », ont été respectées.

Zokom Damien, Maire de la Commune de Mokolo
Zokom Damien, Maire de la Commune de Mokolo. Crédit photo: chateaunews.com

Selon Zokom Damien, Maire de la commune de Mokolo, à côté de l’idée prise, celle de lutter contre le choléra qui est déjà déclaré dans la région, il y a aussi ce soucis d’arranger les routes de la commune pour la circulation des biens et des hommes en cette saison des pluies. Initiative saluée à sa juste valeur par HADJA Kaïgama, présidente des affaires sociales dans la commune de Mokolo, cet acte de l’exécutif municipal de Mokolo.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

− 2 = 3