Mandaka
Crédit photo: chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Share this

La mobilisation a été forte du côté des élites intérieures et extérieures ainsi que les forces vives pour vivre la finale de football devant refermer le championnat de vacances du département du Mayo-Tsanaga. Les autorités locales au premier rang duquel le Préfet du Département, Djoboïna Jean Daniel ont marqué d’une emprunte solennelle cette finale qui a opposée l’équipe de Mandaka contre Chechem.

Vainqueur à domicile, Mandaka a remporté la coupe en battant par deux buts à zéro son adversaire.

Au delà du jeu, l’on a observé le défilé de toutes les communautés des 65 villages que compte Mandaka, des hommes de Dieu (pasteurs, imams) et des 16 équipes de football qui ont animées la compétition pendant deux mois en cette période de vacances.

Profitant de la forte présence des populations autour de la finale, une journée de sensibilisation des jeunes du Mayo-Tsanaga a été organisée afin qu’ils tournent le dos à la drogue, l’alcoolisme, et les fléaux qui minent leur développement. A l’occasion des messages de paix, d’amour et de vivre ensemble ont été véhiculés.

Visiblement très ému, le préfet Djoboïna a invité les filles et les fils de mayo-Tsanaga à cultiver ce vivre ensemble et félicité cette initiative de la paroisse UEEC de Gogovet. Grâce a cette communauté chrétienne, la Super Coupe de Mandaka a regroupé les différentes composantes sociales autour du vivre ensemble. Le championnat qui est à sa première édition va désormais se poursuivre chaque deux ans à Mandaka.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

7 × = 56