Pierre Semengue
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Faisant suite à la réunion du bureau du comité exécutif de la FECAFOOT chapoté par son président Seidou Mbombo Njoya, l’instance dirigeante du football camerounais a décidé de mettre un terme aux activités de la ligue, dirigée par Pierre Semengue.

Coup de froid sur le ciel de l’organe en charge de la gestion des championnats d’élites du football camerounais. Le président de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun a décidé de s’engager dans un bras de fer avec le comité exécutif de la FECAFOOT, sa tutelle. Non content d’être démis de ses fonctions à la tête de la ligue, le général Pierre Semengue en retraite conteste les résolutions et dénonce un coup de farce de l’Assemblée générale du 22 Août 2019 qui a aboutie à la suspension de la ligue. Dans sa résolution numéro 03, il ressort clairement que la ligue n’existe plus légalement.

Le bureau du comité exécutif décide de la suspension avec effet immédiat de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun pour violation grave et réitéré de ses obligations,

indique le communiqué final. Le général Pierre Semengue qui dirige la ligue des mains de maître depuis 8 ans, n’entend pas se plier à la décision du bureau exécutif de la FECAFOOT. C’est le sens qui ressort du communiqué rendu publique ce 23 août.

La ligue conteste notamment la mesure discriminatoire que la FECAFOOT a introduite dans l’architecture de ses textes en fxant la limite d’âge de la LFPC à 75 ans,

indique le communiqué signé par le Général. Depuis l’élection du nouveau président, il y règne un climat tendu entre les deux hommes. Il est clair que les deux dirigeants ne sont plus sur la même longueur d’onde. Le bureau exécutif fixe au 03 septembre, la date du prochain comité exécutif avec un seul point à l’ordre du jour : l’examen de la situation de la ligue de Football Professionnel du Cameroun.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

1 × 1 =