vacances sans sida Maroua
Crédit photo: chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Share this

La bonne nouvelle a été communiqué le mercredi 11 septembre dernier au cours de la cérémonie de clôture de “Vacances sans SIDA 2019” au cercle municipal de Maroua.

Cela peut sembler étonnant mais c’est bien vrai. Malgré sa situation vulnérable et les séquelles de la crise sécuritaire imposée depuis 2013 par les adeptes de la secte terroriste Boko haram, la région de l’Extrême-Nord fait preuve de résilience en matière de séroprevalence. Avec 1,5% de taux de contamination annoncé à  l’issue des activités de Vacances sans SIDA 2019, la plus belle des régions enregistre le plus faible taux des dix régions du Cameroun.

Malgré sa vulnérabilité et sa position de région la plus peuplée du septentrion le SIDA rencontre une résistance naturelle au sein des populations locales. Au cours de la cérémonie de clôture de “Vacances sans SIDA 2019”, Midjiyawa Bakary, gouverneur de l’Extrême-Nord a salué cette bonne note. Une cérémonie qui a vu la présence du secrétaire exécutif de synergies africaines, Jean Stéphan Mbiatcha en compagnie de toutes les autorités administratives, religieuses, traditionnelles, politiques, des élèves, etc.

vacances sans sida Maroua
Crédit photo: chateaunews.com

Relevons que vacances sans SIDA est une initiative de SE Madame Chantal Biya, ambassadrice spéciale de ONUSIDA créée en 2003 pour une génération sans SIDA. A l’occasion, des paquets scolaires et alimentaires ont été remis aux paires éducateurs, don de SE Chantal Biya. Profitant de la forte mobilisation de nombreuses personnes sur le site de la cérémonie, l’équipe mobile du GTR a effectué des dépistages gratuits de SIDA auquel plusieurs ont adhéré volontiers.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

2 × 1 =