Lemboumba Sassou NGuesso
Lemboumba Sassou NGuesso . Crédit photo: chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Il ne se passe pas une semaine sans qu’une ineptie ne soit balancée par ONG ou médias interposés à l’encontre de Claudia Lemboumba Sassou Nguesso. Ces attaques sont tellement coordonnées et régulières qu’il suffit de peu pour comprendre qu’il s’agit d’une campagne de destruction savamment organisée.

Députée de la 4ème circonscription électorale de Talangaï, femme battante, conseillère spéciale du Président de la République, Chef du département de la communication et des médias, Claudia Lemboumba Sassou N’guesso est la cible de toutes sortes d’attaques sur internet et dans les réseaux sociaux. On lui attribue des détournements des Fonds publics, sans qu’elle ne soit gestionnaire d’une structure financière étatique, des sextapes imaginaires, tantôt dans les avions, tantôt dans les piscines ou dans les bateaux à Edou, alors qu’il n’existe aucune piscine dans cette petite localité.

Qui pourrait être derrière ces attaques sordides ?

Les auteurs de ces insanités se claquemurent derrière des sobriquets obscurs dans l’espoir de rester anonymes et continuer à tirer à boulet rouge sur une femme qui aurait eu le tort de briller par l’abnégation au travail.

Claudia Lemboumba Sassou Nguesso est la fille du président de la République. Cela n’a jamais été un secret. Mais, elle est surtout députée de la 4ème circonscription électorale de Talangaï, conseillère municipale de Brazzaville. Il n’est pas évident d’imaginer qu’il y ait à ce niveau, des opposants – même au sein du parti congolais du travail – qui en voudraient à elle, dans le dessein de la remplacer. Cette hypothèse est moins plausible, vu que les prochaines législatives sont prévues en 2022 et les locales en 2023.

Claudia Lemboumba Sassou N’guesso est aussi, nous l’avons dit plus haut, conseillère spéciale du président de la République, chef du département de la communication et des médias. Il est vrai que le Cabinet est, par essence, politique. Mais, on n’irait pas jusqu’à imaginer qu’il y ait, au sein du Cabinet, des gens qui voudraient en découdre avec Claudia Lemboumba Sassou N’guesso, puisqu’elle agit en tant que conseil comme tous les autres conseillers du président de la République sous la supervision d’un ministre d’Etat, Directeur de Cabinet et pour le compte du président de la République. Difficile d’imaginer là-aussi, que des pourfendeurs de cette femme viennent de cette sphère.

Pourquoi donc ces attaques ?

Etant, par ailleurs, en charge des relations publiques du Président de la République, Claudia Lemboumba Sassou N’guesso occupe, il est vrai, une position stratégique, elle sert de par feu au chef de l’Etat. C’est sans nul doute ce rôle qui attire des foudres des groupuscules qui nourrissent de l’intérieur, des ambitions présidentielles. Que de s’en prendre à une collaboratrice du président de la République, quoi que sa fille, le mieux à faire pour ces ambitieux poltrons et lâches est de sortir du bois et d’affronter ouvertement Denis Sassou N’Guesso.

Share this

1 CONTRIBUTION

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

2 × 4 =