Bertoua : Mouvement de colère des conducteurs de moto-taxis
NEWSLETTER

Français     English

Share this

Suite à l’agression dans la nuit de jeudi dernier à Bertoua, d’un des leurs dépossédé de son engin et qui aurait succombé de ses blessures, les conducteurs de moto-taxis réclament justice et l’ont fait savoir de vive voix.

Le climat d’insécurité grandissant dans la ville de Bertoua est à l’origine de cette vague de tensions vécue en matinée du vendredi dans la ville de Bertoua, chef lieu de la région de l’Est au Cameroun.

Dans la nuit du 17 octobre encore, un attaquant (conducteur de moto-taxi) comme on les appelles communément, a perdu la vie suite à une agression nocturne et sa moto emportée par le brigand. S’en est suivie l’interpellation d’un suspect par les éléments de l’Equipe Spéciale d’Intervention Rapide de la Police (ESIR).

Exacerbés par la situation qui empire au péril de leur vie, les moto-taximens ont voulu en découdre avec le suspect. Ces derniers ont suivi le véhicule des ESIR jusqu’au Commissariat pour soumettre le suspect à la vindicte populaire. Il a fallût l’intervention d’un policier par un coup de feu en l’air pour dissuader la foule de passer à l’acte.

Le nouveau forfait des malfrats intervient quelques jours après le lancement de l’opération d’assainissement des moto-taxis initié par le Préfet qui a créé d’énormes frustrations dans les rangs des opérateurs de ce secteur. Selon les sources sur place, plusieurs propriétaires et conducteurs se sont vu dépossédés de leur matériels. Ce qui a poussé au râle-bol des moto-taximens qui souhaitent plus d’action dans la lutte contre l’insécurité à Bertoua.

Share this

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

4 + 2 =