À la Une Actualités Ahmadou Ahidjo, 30 ans après sa mort repose toujours...

Ahmadou Ahidjo, 30 ans après sa mort repose toujours à Dakar au Sénégal

-

- Advertisment -

Si l’on en croit le testament d’Ahmadou Ahidjo, premier président du Cameroun, la volonté de reposer dans sa terre natale est un devoir :

Si Dieu m’enlève la vie, je voudrais que mes restes soient ramenés au Cameroun. Si on le fait maintenant avant que cette vilaine parenthèse que traverse mon pays, que j’ai involontairement voulue et par l’action des envieux et des jaloux de l’intérieur ou de l’extérieur du Cameroun, ma femme Habiba Germaine voudra certainement accompagner mes restes et je ne voudrais pas qu’on lui fasse du mal. Donc il vaux mieux attendre,

avait-il laissé entendre. Exilé en Juillet 1983 à Dakar au Sénégal après avoir vécu en France, le père de la nation repose à ce jour au cimetière musulman de Yoff dans la capitale sénégalaise. Accusé à tord ou à raison d’être derrière le putsch manqué de 1984, feu Ahidjo fut condamné à mort par contumace.

Paul Biya qui garde semble t-il les séquelles et sans doute rancunier ne semble pas près à honorer son illustre prédécesseur qui lui a offert le pouvoir. Lors du grand Dialogue National, le Chef Bamendjou s’est aussi invité dans la danse et remis le sujet sur la table. Fo’o Tchendjou a plaidé du haut de la tribune pour le retour des restes d’Ahmadou Ahidjo.

Que le pays se réconcilie avec son premier président.

avait-il lancé. La veuve nationale, Germaine Ahidjo qui demande des funérailles et des obsèques officielles bute à une fin de non recevoir du président actuel. Le président Ahidjo comme ses paires, Idi Amin Dada enterré en Arabie Saoudite, Mobutu Sese Seko à Rabat repose hors de ses terres natales. Les années n’ont pas suffit à panser les plaies entre Paul Biya et son prédécesseur. Depuis la fameuse phrase de l’actuel locataire du Palais d’Etoudi sur la chaine française France 24, beaucoup de choses se sont passées :

C’est une affaire de famille,

avait-il déclaré devant le micro de la presse d’hexagone. La veuve du natif de Garoua dont les relations avec le Président Paul biya n’ont jamais été un long fleuve tranquille, campe sur ses positions. Germaine Ahidjo qui vit au Sénégal grâce à la générosité des autres présidents est depuis aux abois. Si l’on en croit Alice Nkom qui avait gérée le dossier judiciaire de l’ex-première dame,

Germaine Abiba n’a pas eu sa pension de veuve du président, prévue par la constitution, elle n’a pas eu un sous depuis, Madame Ahidjo vit de la galanterie et de l’humanité des autres chefs d’Etat, elle vit avec la bienveillance de l’Etat Sénégalais,

dixit l’avocate et activiste camerounaise. Alors que les Camerounais commémorent le 30e anniversaire de la mort d’Ahmadou Ahidjo, inhumé sans cérémonie à Dakar, les compatriotes du défunt président dans leur immense majorité garde toujours de lui une bonne image. L’on se rappelle de la fameuse Commission Nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme piloté par l’ancien Premier Ministre Peter Mafany Musongue dont l’une des exigences posées comme préalable au règlement du conflit anglophone concernait le rapatriement du premier président.

Les protagonistes demandent au régime de Yaoundé « de ramener la dépouille de l’ancien président Ahmadou Ahidjo dans le pays». Avaient-ils signés. L’ancien Directeur du Cabinet de la présidence, Martin Belinga Eboutou, aujourd’hui décédé s’était rendu à Dakar du 8 au 14 juin 2009 pour discuter avec les autorités sénégalaises des modalités de rapatriement de la dépouille d’Ahidjo.

L’émissaire de Paul Biya rentre du pays avec les assurances d’Abdoulaye Wade sur la perspective du retour de la dépouille. Même la veuve du président, Germaine Ahidjo avait donné son accord et la date de Mars 2010 avait même été retenue. Depuis c’est le calme plat. Pour plus d’informations, TÉLÉCHARGEZ LE JOURNAL NUMÉRIQUE ici

blank
Boubakary Moussa
Boubakary Moussa, est un passionné de l’information qui s’est spécialisé dans les enquêtes et analyses. Jeune motivé à l’éthique avéré il est le correspondant de ChateauNews dans l’Adamaoua.

LES PLUS LUS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×