Festival des musiques et danses patrimoniales
Festival des musiques et danses patrimoniales. Crédit photo: chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est sous les pas des danseurs avec en fond sonore les mélodies ancestrales du célèbre groupe de danse Tokna Massana que le festival des musiques et danses patrimoniales a pris ses quartiers dans l’Adamaoua.

L’événement culturel grandeur nature couplé au Salon des arts patrimoniaux et archéologiques s’est déployé sur deux pôles.

A l’esplanade de l’hôtel de ville est animé par une foire exposition et de vernissage est servi au public, alors que la place de l’indépendance épicentre de l’événement, est dédiée aux prestations des différents arts de spectacles et autres danses patrimoniales.

Nous sommes ici pour exalter nos différentes cultures. Les populations sont sorties en masse pour exhiber nos cultures de danses et quelques arts aussi ont été exposés. Nous pensons que notre région est riche, nous en avons donné la preuve avec la présence de plusieurs groupes de danse et de plusieurs arts. Cette cérémonie est une invite à nos populations à donner libre court à leurs talents artistiques et culturels,

s’est félicité Kildadi Taguiéké Boukar, Gouverneur de l’Adamaoua.

De la danse patrimoniale en passant par les sons des tambours et autre instruments musicaux traditionnels, aucun aspect n’a été négligé pour mettre en valeur les traditions les plus ancestrales de la région château d’eau. Cette démonstration du fort potentiel artistique et patrimoniale qui a laissé sans voix le public a permis de mettre en lumière, le riche patrimoine culturel de l’ère Soudano-Sahélienne.

Drapé dans les accoutrements traditionnels comme on sait le faire seulement en Afrique, le festival a drainé des nombreux mélomanes et autres curieux venu vivre en direct l’événement. La télévision culturelle FTV s’est déployée sur le terrain pour faire vivre ce moment de culture au téléspectateurs.

Au delà de l’aspect folklorique, le festival des musiques et danses patrimoniales se veut avant tout un lieu de rassemblement autour des valeurs de l’unité nationale. Dans un contexte lourd d’incertitude où le repli identitaire refait surface, les pouvoirs publics misent sur pareil fête culturelle pour mettre en avant l’impérieux nécessité de l’unité et de la cohésion nationale d’où le thème de la présente édition : « Contribution du patrimoine culturel, archéologique et traditionnel dans la consolidation de l’unité et du vivre ensemble harmonieux au Cameroun ».

VIENT DE PARAÎTRE...


journal numérique chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Téléchargez et lisez le numéro 42 de votre Journal CHATEAUNEWS version digitale.

La sanction des urnes dans l'Adamaoua / Ambitions et réactions des acteurs du vote du 9 février / Les échos du vote au Cameroun / Le prince du Sahel Babadjo est libre...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

× 7 = 28