marché financier unifié de l’Afrique Centrale, CEMAC
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est en substance ce que l’on peut retenir de la 10e session des travaux du Comité de pilotage du PREF-CEMAC entendu Programme des réformes économiques et financières de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale, tenue le 21 décembre 2019 à Douala.

Avec la présence de Daniel Ona Ondo, président de la Commission de la CEMAC, de Nagoum Yamassoum, président de la Commission de surveillance du marché financier d’Afrique centrale (COSUMAF), et de Jean Claude Ngwa, Directeur général de la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique Centrale (BVMAC), la session de travail s’est concrétisée avec la signature d’un apport de 976 000 Euros, soit plus de 640 millions de Francs CFA, accord signé entre Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la BEAC (Banque des Etats de l’Afrique Centrale), et Solomane Koné, responsable-pays du Groupe de la Banque Africaine de Développement.

Ce soutien de la BAD vise à booster l’économie sous-régionale à travers le financement des activités du projet AMFUAC, projet d’appui au démarrage du marché unifié d’Afrique Centrale. Un projet d’une grande envergure avec l’annonce de nouveaux partenaires qui vont soutenir la cause, à l’instar du FMI (Fonds Monétaire International). Les Etats de la CEMAC sont engagées dans une procédure de transformation structurelle et de diversification de leurs économies. Une procédure qui est bien observée au Cameroun avec l’annonce d nombreux projets.

Le projet AMFUAC vise à soutenir les besoins de financement des pays de la CEMAC en facilitant les moyens d’accès aux ressources domestiques pour rendre leur économie compétitive. Trois composantes majeurs définissent le projet AMFUAC, il s’agit de : l’opérationnalisation du marché financier unifié, la mobilisation de l’épargne domestique et le renforcement du capital humain sur les instruments de la bourse.

Toute chose qui, somme toute permettra d’accélérer le processus d’intégration sous-régionale en zone CEMAC, et qui rentre dans les objectifs d’intégration régionale de la BEAC 2018-2025, a tenu à souligner Solomane Koné.

La Rédaction

Pour plus d’informations, Téléchargez le journal hebdomadaire de ChateauNews ici

VIENT DE PARAÎTRE...


journal numérique chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Téléchargez et lisez le numéro 42 de votre Journal CHATEAUNEWS version digitale.

La sanction des urnes dans l'Adamaoua / Ambitions et réactions des acteurs du vote du 9 février / Les échos du vote au Cameroun / Le prince du Sahel Babadjo est libre...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

45 − 41 =