chine, cameroun
NEWSLETTER

Français     English

Partager cet article / Share this post
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Selon l’Institut National de la Statistique, l’empire du milieu, la Chine, a acheté des biens et services pour plus de 469 Milliards de FCFA au Cameroun. En retour, Pékin en a vendu 628 Milliards à Yaoundé.

Avec cette nouvelle donne, le pays de XI Jinping contrôle 22,2% des exportations et 18,5% d’importations au pays de Paul Biya. Le Cameroun pourrait tirer encore plus profit de cette position stratégique de la Chine pour pénétrer le très fermé marché de la Chine pour l’écoulement des produits camerounais.

Dans un autre contexte, la Chine, avec sa population qui représente un marché de près d’un tiers de la population mondiale, est une manne que tous les pays du monde veulent exploiter pour booster leur économie. Le Cameroun ne saurait se tenir à l’écart. D’autant plus qu’un accord signé entre la Chine et le Cameroun, positionne déjà ce dernier comme un acteur majeur dans la colonisation, l’expansion économique de l’empire du milieu dans sa volonté de contrôler le marché mondial.

En effet, le Cameroun a la plus grande réserve mondiale de la principale matière première utilisée dans la fabrication des batteries de téléphones et de voitures électriques. Et la Chine de son côté, est le principal fournisseur mondial de batteries de voitures électriques.

Pour plus d’informations, Téléchargez le journal hebdomadaire ChateauNews ici

L’ogre asiatique est aussi le premier bailleur de fonds du Cameroun. Sur une dette extérieure de 5772,7 milliards de FCFA, la créance due à la Chine se chiffre en 2019 à 1627,7 milliards soit 30% de la dette extérieur du pays selon les chiffres de la Caisse Autonome et d’Amortissement.

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

5 × = 25