À la Une Actualités Lancement du budget 2020 dans l'Adamaoua : 465 projets...

Lancement du budget 2020 dans l’Adamaoua : 465 projets seront financés

17,35 milliards de FCFA, c’est le montant alloué à la région de l’Adamaoua pour le compte de l’exercice budgétaire 2020.

-

- Advertisment -

L’Université de Ngaoundéré sera dotée de 3 nouveaux amphithéâtres en 2020. C’est la principale information rendue publique lors du lancement du budget 2020 de l’Etat dans l’Adamaoua, ce 14 Janvier.

Le budget de cette année 2020 dans l’Adamaoua qui est en hausse de 26,9% soit 3 milliards de FCFA par rapport à 2019, permet d’augmenter le portefeuille des investissements, qui passent de 6 milliards à 8 milliards de FCFA.

En 2020, la région Château d’eau va bénéficier d’un financement de 465 projets. De la construction de 3 nouveaux amphithéâtres à l’Université de Ngaoundéré, à la poursuite de la construction du barrage hydroélectrique de Bini à Warak de 75 MW, démarré en 2018 et qui devrait être achevé en 2023, en passant par la réhabilitation de la route Ngaoundéré-Garoua ou encore la construction de la route Lena-Tibati, les investissements publics connaitront un bon en avant.

Précisions sur le budget 2020

Le chef de mission, à la tête d’une mission dans l’Adamaoua afin d’expliquer le nouveau budget, Etoundi Aboah Tite Emmanuel, de la direction générale du budget au Ministère des finances met l’accent sur les innovations de cet exercice :

Le budget 2020 s’équilibre à 4 951,7 milliards de FCFA. Il est en diminution de 260,3 milliards. Ce budget a plusieurs enjeux : le double scrutin du 9 février prochain, le maintien de la sécurité dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et à l’Extrême-Nord. Vous savez que ces régions ont été déclarées économiquement sinistrées, qui est une innovation pour ce budget et donc il y aura un accompagnement. Il y a les préparatifs du CHAN 2020 en avril et le parachèvement des infrastructures pour accueillir la CAN 2021. L’innovation majeure en terme d’exécution pourrait être déjà, le fait que la circulaire ait été scindée en deux. Une partie qui n’a que les politiques budgétaires et l’autre partie qui est en effet le manuel de référence, l’avènement du code générale sur les collectivités territoriales décentralisées et la poursuite de l’implémentation du code des marchés publics.

Quatre exposés ont ponctué le lancement du budget de l’Etat dans la région de l’Adamaoua. Un exposé du représentant du Ministère des Finance portant sur les innovations de la circulaire portante instruction relative au suivi et au contrôle de l’exécution du budget 2020.

Téléchargez le journal des proejts dans l’Adamaoua, le Nord et l’Extrême-Nord.

Un énoncé de l’émissaire de la Direction Générale des Impôts qui a éclairé l’assistance sur les innovations fiscales, le représentant du Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire qui a présenté le budget d’investissement public et enfin le chef de mission du Ministère des Marchés Publics qui levé des points d’ombres sur les innovations en matière de contractualisation publique.

La région de l’Adamaoua qui ne brille pas par une bonne performance au niveau de l’exécution du budget d’investissement public présente des taux de réalisations particulièrement faibles. A la date de 30 novembre 2019, le taux de réalisation physique est de moins de 50%. Et pour faire profiter aux populations, l’augmentation de l’enveloppe budgétaire 2020, les gestionnaires sont invités à résoudre les problèmes tant décriés de la sous consommation des crédits et le retard dans la programmation des marchés publics, véritable nid des chantiers non exécutés ou pire abandonnés.

Pour plus d’informations, TELECHARGEZ LE JOURNAL HEBDO

blank
Boubakary Moussa
Boubakary Moussa, est un passionné de l’information qui s’est spécialisé dans les enquêtes et analyses. Jeune motivé à l’éthique avéré il est le correspondant de ChateauNews dans l’Adamaoua.

LES PLUS LUS

C'EST TOUT FRAIS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×