radars fixes
Crédit photo: securouteafrica
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Placés au bord de certains axes, dans un souci de limiter les vitesses des chauffeurs, les radars fixes subissent aujourd’hui des actes de vandalisme qui se tendent à se généraliser.

C’est sur la Nationale N°3 que les passagers peuvent apercevoir avec consternation des radars fixes détruits. Un geste qui aura pour conséquences de donner libre cours aux chauffeurs sur cet axe qui pourront librement rouler à des vitesses qui ne respecteront pas les limitations de vitesse indiquées par les panneaux de signalisation tout au long du voyage.

Une situation qui devrait alerter les pouvoirs publics du Ministère des Transports pour pallier ce problème qui peut inutilement coûter la vie à de nombreuses personnes demain si rien n’est fait. Rappelons que les causes des accidents de la route sont évaluées selon une étude ministérielle, à 70% pour les causes d’origine humaine, 20% dus aux infrastructures routières et 10% concédés à l’état technique des véhicules.

Pour plus d’informations, Téléchargez le Journal numérique ici

VIENT DE PARAÎTRE


journal chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Lisez et TELECHARGEZ le numéro 49 de votre Journal CHATEAUNEWS édition digitale.

Le Cameroun dans tous ses états avec la pandémie de coronavirus COVID-19 qui sévit actuellement dans tout le pays...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS