élections législatives et municipales 2020
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le compte à rebours pour les élections législatives et municipales 2020 est lancé. Les électeurs camerounais seront devant les urnes pour élire leurs représentants à l’Assemblée Nationale et leurs conseillers municipaux.

Sur la ligne de départ, quelques 6,8 millions de camerounais sont attendus aux urnes des élections législatives et municipales ce 9 février 2020. D’après plusieurs observateurs avertis de la scène politique, le principal centre d’intérêt de ce double scrutin sera le taux de participation.

25 000 bureaux de vote

Sur l’étendue du territoire national, ce sont 58 partis politiques dont 35 en lice aux législatives et 36 au municipale avec 25 000 bureaux de vote. Dans l’Adamaoua où 597 postes de conseillers municipaux et 10 sièges de députés sont en jeux, le RDPC, l’UNDP, le SDF, le FSNC, l’UNIVERS, le PRCN, le FPD et le PCRU sont en compétition. Aux législatives, seul le RDPC et l’UNDP sont présents dans les 5 départements, alors qu’aux municipales, le parti de la flamme ardente est présent dans toutes les 21 communes. L’UNDP de son côté est candidat dans 20 communes. Lors des deniers scrutins législatifs et municipaux, le RDPC avait raflé 9 des 10 sièges de députés contre un seul pour l’UNDP et 367 conseillers municipaux contre 157.

Plusieurs missions d’observateurs déployés

A côté des observateurs nationaux, plusieurs missions d’observateurs internationaux sont accréditées pour assurer la crédibilité de ces élections à la face du monde. L’Union Européenne, l’Organisation Internationale de Francophonie, le Commonwealth, l’Union Africaine, la Communauté des États d’Afrique Centrale (CEEAC) ou encore la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) sont annoncés. Côté ELECAM tout est fin prêt. Le Directeur général des élections, Erik Essousse se veut confiant. C’est-ce qu’il a laissé entendre ce mercredi, lors d’une cérémonie d’accueil, d’orientation et d’information des observateurs électoraux et accrédités pour ce double scrutin.

>  Cameroun - Retrait de la CAN 2019 : Mafia et contrebande autour des chantiers

Les frontières nationales fermées

L’arrêté rendu public ce jeudi, est divisé en deux chapitres. Le premier, sur la liberté de circulation et l’exercice des activités lucratives et le second est relatif à la fermeture des frontières.

Les frontières nationales sont fermées 48 heures avant le jour du scrutin. Elles sont rouvertes le lendemain de la clôture du scrutin. Aussi, la circulation des personnes et des biens par voie routière, ferroviaire ou aérienne, est interdite du 8 février 2020 à partir de minuit au 9 février 2020 à 18 heures,

signe Paul Atanga Nji

Au sujet du mouvement des personnes et des biens par voie routière, ferroviaire ou aérienne, le MINAT rappelle qu’il ne s’applique pas « aux personnes et aux biens circulant dans un périmètre urbain ou dans une même localité située en zone rurale ainsi qu’aux véhicules automobiles des forces de défense et de sécurité; les conducteurs d’ambulance munis d’un laissez-passer spécial; les aéronefs dont la mise en circulation est liée au fonctionnement des forces de sécurité, à une évacuation sanitaire ou aux opérations d’acheminement du matériel électoral; les avions effectuant les vols internationaux; les membres et délégués d’ELECAM, ainsi que les observateurs et journalistes dûment accrédités », indique l’arrêté.  Lors de l’élection présidentielle du 7 octobre dernier, le gouverneur de l’Adamaoua avait interdit le transport Urbain craignant « le vote multiple ». « Les activités lucratives et la pratique des jeux sont interdites le jour du scrutin », ajoute le texte règlementaire. Il s’agit entre autres des débits de boisson, des magasins, boutiques, salles de jeu, cinémas, marchés.

VIENT DE PARAÎTRE


journal chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Lisez et TELECHARGEZ le numéro 49 de votre Journal CHATEAUNEWS édition digitale.

Le Cameroun dans tous ses états avec la pandémie de coronavirus COVID-19 qui sévit actuellement dans tout le pays...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS