Sous-Préfecture de Bourha. Crédit photo : Guibaï Gatama
Sous-Préfecture de Bourha. Crédit photo : Guibaï Gatama
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A Bourha, des heurts, après le double scrutin de ce dimanche 9 février. Les manifestants contestent et refusent les résultats qui donnent le RDPC vainqueur face à l’UNDP.

Les militants de l’UNDP accusent l’administration et l’organe en charge des élections, ELECAM, de vouloir faciliter l‘élection des candidats du camp d’en face, le RDPC. Les manifestants en colère ont saccagé, la Sous-Préfecture dont on peut apercevoir des bulletins de vote sur les lieux.

Dans cette circonscription électorale où deux partis sont en compétition, le RDPC et l’UNDP, les premiers chiffres donnent une avance au parti au pouvoir. Des sources dignes de foi, Le chef d’antenne ELECAM a été tabassé par la foule déchainée.

C’est donc dans cette commune située à l’Est du département du Mayo-Tsanaga que les contestations des premières tendances aux élections législatives et municipales du 9 février 2020 sont signalées.

Les chiffres donnent vainqueur la liste RDPC au détriment de l’UNDP, deux partis alliés. Si ELECAM confirme officiellement ces résultats, le parti de Bello Bouba Maïgari dispose des voies de recours pour contester ces résultats.

Images de la Sous-Préfecture saccagée

>  Urgent - Nécrologie : Le Maire de Buea, Patrick Ekema est décédé d'arrêt cardiaque...

VIENT DE PARAÎTRE


journal chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Lisez et TELECHARGEZ le numéro 49 de votre Journal CHATEAUNEWS édition digitale.

Le Cameroun dans tous ses états avec la pandémie de coronavirus COVID-19 qui sévit actuellement dans tout le pays...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS