Législatives 2020 au Cameroun
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau feuilleton s’ouvre pour les ex élus RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais) déchus de leur perchoir au lendemain du vote des populations.

Dans une requête introduite ce 12 février auprès du Conseil Constitutionnel, Zoubaïnatou Salihou, Koulagna Abdou, Hamadou Ali Bachir, tous députés RDPC sortants et candidat aux élections législatives 2020 du 09 février dernier estime que :

Les élections susmentionnées ont été émaillées par une triple irrégularité, le non-respect de l’Union Nationale pour la Démocratie (UNDP), parti concurrent parmi d’autres, de l’heure limite de clôture de la campagne électorale, la corruption et la fraude.

Une procédure qui dénote de la volonté des députés RDPC sortants de remettre en cause la victoire de l’UNDP issue du choix des populations. Ils soulignent comme argument que :

Cette formation politique a poursuivi sa campagne jusqu’à 2H30 du matin, rompant ainsi l’équilibre devant résulter du traitement égalitaire des candidats…

S’agissant de la fraude, le groupe conduit par l’honorable Ali Bachir évoque l’achat des consciences des électeurs abordés… Et parlant de la fraude, les probables ex-honorables parlent des manœuvres déloyales, astuces et tromperies multiples et multiformes utilisées par des agents de l’UNDP. Il ressort clairement que les honorables RDPC déchus organisent ainsi la riposte.

Pourtant, les électeurs selon l’organe de gestion des élections au Cameroun, ELECAM, ont exprimé leur désir de changement. Selon les tendances fournies par Election Cameroon, l’UNDP remporte les trois sièges de députés en compétition dans le département de la Vina avec 55,64% de voix valablement exprimés contre 35,58% pour son adversaire politique, le RDPC.

En adressant la requête en annulation partielle des opérations électorales dans les arrondissements de Ngaoundéré 1er, 2ème, 3ème et Nyambaka, les députés déchus affichent leur détermination à se relancer dans le jeux. En attendant l’issue de la procédure en cours, les nouveaux élus jubilent avec les populations.

>  Cameroun : La Communauté urbaine de Garoua au coeur d'un litige

Pour plus d’informations, Téléchargez le Journal numérique ici

VIENT DE PARAÎTRE


journal chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Lisez et TELECHARGEZ le numéro 49 de votre Journal CHATEAUNEWS édition digitale.

Le Cameroun dans tous ses états avec la pandémie de coronavirus COVID-19 qui sévit actuellement dans tout le pays...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS