énergie électrique
Crédit photo : chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La 3ème turbine de la centrale électrique du Congo vient s’ajouter au boulevard énergétique du pays avec 170 mégawatts. La Centrale peut commencer l’exploitation de sa 3ème turbine.

La quantité d’énergie produite constitue une valeur ajoutée, puisque sa mise en service par le président de la République rend possible l’accès à l’électricité à plus d’un million d’habitants. La centrale électrique du Congo constitue, à n’en point douter, une plus-value qui offre de bonnes perspectives à l’économique nationale.

La turbine mise en service permet à la centrale électrique du Congo d’augmenter sa capacité de production, en passant de 314 à 480 MW. Cette capacité de production d’électricité permet au Congo d’exporter l’énergie électrique aux pays voisins. Le Congo se positionne ainsi comme un pôle énergétique stratégique en Afrique centrale grâce à cette centrale qui couvre dorénavant plus de 70% des besoins énergétiques de la République du Congo, a affirmé Sylvain Aymar MABONA KOMBE, directeur des Ressources Humaines & Systèmes Informatiques de cette entité. Elle a déjà permis, jusque-là, l’accès à l’énergie à environ 2 800 000 personnes sur une population de 4 000 000 d’habitants.

Nul doute que la Centrale électrique du Congo joue un rôle indéniable dans le développement économique du pays, en améliorant les conditions de vie de la population, mais aussi en favorisant la création d’emplois.

Mise en exploitation en mars 2010, la centrale électrique du Congo assure la production de l’énergie électrique à partir d’une centrale électrique à gaz. Elle vent, depuis lors, l’énergie électrique aux sociétés de distribution et de commercialisation de l’électricité. Avec sa capacité de production actuelle, elle peut fournir de l’électricité aux sociétés qui lui en font la demande.

L’augmentation de la production de cette centrale, à travers l’installation de cette troisième turbine à gaz, permet de réduire les délestages dans les grandes villes du pays, comme Brazzaville et Pointe-Noire.

Selon le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, Serge Blaise Zoniaba, la Centrale électrique du Congo est une Société Anonyme dont le capital est détenu à 80% par l’Etat congolais et à 20% par la société ENI.

VIENT DE PARAÎTRE


journal chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Lisez et TELECHARGEZ le numéro 49 de votre Journal CHATEAUNEWS édition digitale.

Le Cameroun dans tous ses états avec la pandémie de coronavirus COVID-19 qui sévit actuellement dans tout le pays...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS