maroua 1er
Préfet du Diamaré. Crédit photo : chateaunews.com
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après la débâcle à la première session du conseil municipal du mardi 18 février 2020 pour élire le chef de l’exécutif municipal, place à la résolution du conflit.

La commune de Maroua 1er dans le département du Diamaré, région de l’Extrême-Nord Cameroun, traverse un crise depuis la tentative d’élection du conseil municipal.

Suite au refus du maire sortant Hammadou Hamidou, de céder sa place, le Préfet du Diamaré s’est vu obligé de suspendre la session. Le militant du RDPC dissident estime que le candidat Youssouf Issa Balarabe qui bénéficie de l’accord de tous les conseillers n’a pas respecté la discipline du parti et par conséquent sa candidature est illégitime également.

En allant à l’encontre des directives du bureau politique du parti de la flamme, le RDPC, le militant du RDPC, Hammadou Hamidou, depuis 25 ans selon ses propres termes, s’est attiré la colère des camarades ainsi que de l’administration.

Certains estiment que cette crise est le fruit des influences du mandataire du RDPC et du Lamido de Pette qui devront laisser les conseillers choisir librement leur maire au prochain conseil municipal de Maroua 1er prévu le 21 février 2020.

>  Ngaoundéré - Élections Municipales 2020 : Voici le programme du parti UNIVERS

VIENT DE PARAÎTRE


journal chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Lisez et TELECHARGEZ le numéro 49 de votre Journal CHATEAUNEWS édition digitale.

Le Cameroun dans tous ses états avec la pandémie de coronavirus COVID-19 qui sévit actuellement dans tout le pays...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS