pont yagoua-bongor, sur le fleuve Logone
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pose de la première pierre de la construction du futur pont sur le fleuve Logone a été officiellement effectuée le jeudi 27 février 2020 par le président Tchadien, Idriss Deby et le Premier Ministre Camerounais, Joseph Dion Ngute.

Mobilisation tout azimut de la population à Bongor au Tchad ce jeudi pour la visite du président Idriss Deby venu procéder à la pose de la première pierre du pont sur le fleuve Logone reliant la ville de Yagoua au Cameroun à celle de Bongor au Tchad. La pose officielle de la première pierre a aussi été effectuée en présence du représentant de la Banque Africaine de Développement et de l’Union Européenne, les deux bailleurs de fonds du projet.

Annoncée en grande pompe depuis belle lurette, la construction du pont Yagoua-Bongor va à coup sûr améliorer la fluidité et le Traffic commercial entre ces deux pays voisins. Le nouveau pont permettra de désengorger le trafic sur le pont de N’Guéli, entre Kousseri et Ndjamena, principale voie d’accès entre les deux pays frontaliers.

L’objectif global de ce projet est le rapprochement entre les deux pays africains et de donner une nouvelle impulsion au processus d’intégration dans la sous-région en vue d’améliorer le système de transport et par ricochet contribuer au développement et à la compétitivité économique de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale.

D’un coût global estimé à 100 milliards de FCFA, le projet de construction du pont sur le fleuve Logone et ses aménagements connexes s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations entre les deux pays et la libre circulation des personnes et des biens. Long de 700 m, l’ouvrage comprendra aussi une route de raccordement sur une distance d’environ 10 km de part et d’autre des deux villes.

>  Cameroun : nouvelle attaque de Boko Haram, 8 villageois tués, 135 enlevés

Le projet de construction du pont frontalier entre Yagoua et Bongor suscite des grands espoirs des deux côtés du fleuve et remet au goût du jour le très médiatique projet d’aménagement d’une voie de chemin de fer entre Ngaoundéré et Ndjamena. En outre l’avènement de ce pont représente de belles perspectives pour les peuples des deux rives autrefois contraints aux aléas de la traversée du fleuve effectuée de manière périodique.

VIENT DE PARAÎTRE


journal chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Lisez et TELECHARGEZ le numéro 49 de votre Journal CHATEAUNEWS édition digitale.

Le Cameroun dans tous ses états avec la pandémie de coronavirus COVID-19 qui sévit actuellement dans tout le pays...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS