dion ngute
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois policiers, Gardiens de la paix, ont trouvé la mort le 27 février dernier après l’éclatement d’un pneu d’une voiture d’escorte du cortège du Premier Ministre Joseph Dion Ngute.

Selon plusieurs sources, il s’agit d’une voiture du Groupement Mobile d’Intervention (GMI) de la Police Nationale qui est à l’origine de l’accident. Le véhicule qui accompagnait le convoi du premier ministre qui revenait du lancement des travaux de construction du pont sur le fleuve Logone roulait à vive allure à plus de 80 Km/h. L’accident s’est produit à Touloum alors que la délégation gouvernementale venait de quitter le département du Mayo-Danay, après avoir assisté à la pose de la première pierre aux côtés du président du Tchad, Idriss Déby Itno, des travaux de construction du pont sur le fleuve Logone.

Selon des témoins oculaires, le drame s’est produit autour de 15H le 27 février 2020 sur le tronçon Yagoua – Kaéle. Le mauvais état de la route a occasionné l’éclatement d’un pneu du véhicule du Groupement Mobile d’Intervention, qui servait à l’escorte du Chef du gouvernement

Trois policiers, gardiens de la paix, fraîchement sortis des centres d’instructions de la police ont trouvé la mort. Plusieurs blessés dont le nombre reste à déterminer sont transportés d’urgence dans une formation hospitalière proche.

Parmi les blessés, un policier, le gardien de la paix Godwe est décédé le Dimanche 1 Mars dans un hôpital de Maroua, a-t-on appris de sources hospitalières. Trois autres policiers seraient encore internés avec un pronostic vital engagé selon d’autres sources.

>  Ngaoundéré : Le Lac Transcam  renaît de ses sources

VIENT DE PARAÎTRE


journal chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Lisez et TELECHARGEZ le numéro 49 de votre Journal CHATEAUNEWS édition digitale.

Le Cameroun dans tous ses états avec la pandémie de coronavirus COVID-19 qui sévit actuellement dans tout le pays...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS