exécutifs municipaux
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les nouveaux exécutifs municipaux fraichement élus lors du double scrutin du 9 février dernier se sont sacrifiés à l’ultime épreuve, condition finale qui leur confère les pleins pouvoirs dans l’exercice de leur fonction en tant que magistrats municipaux.

Entouré par le Procureur de la République auprès au Tribunal de Première Instance de Ngaoundéré et du greffier en chef, le président du tribunal, Simplice Hervé a reçu les serments de 9 maires et de leurs adjoints dans le département de la Vina.

Ils ont chacun à tour de rôle répété la formule sacrée devant le tribunal et face à un public de grand jour.

Je jure sur l’honneur et m’engage à servir les affaires de la commune et les intérêts de tous ses habitants sans discrimination, ni favoritisme et à remplir loyalement et fidèlement mes fonctions d’officiers d’états civils dans le respect des lois et conformément aux valeurs et principes de la démocratie de l’unité national et de l’intégrité de la République.

En prononçant ces paroles lourdes de sens, Bobbo Saliou, le maire de la ville de Ngaoundéré et ses paires des communes de la Vina s’engagent solennellement à être aux services de leurs populations.

Dans ses propos, le président du Tribunal de Première Instance de Ngaoundéré a mis l’accent sur les fortes attentes des populations qui espèrent un changement radical dans la gestion des affaires locales.

Vous êtes comptables à la fois juridiquement et politiquement. Les populations qui vous ont élus attendent de voir une amélioration de leur condition de vie, la construction de la voirie urbaine, la fourniture en eau potable et en électricité. Ils veulent à leur tête des politiques et non des politiciens,

a-t-il précisé.

>  La religion en Afrique : Joyeux Noël ou Noyez Joël ?

Dans un long réquisitoire, le procureur de la république a rappelé aux exécutifs municipaux leurs droits, devoirs et surtout leurs obligations :

L’élu local est contraint aux exigences des pratiques de la bonne gouvernance et de la transparence qui fondent la gestion des biens publics. Il doit poursuivre l’intérêt général, il doit être un homme intègre, épris de probité et d’impartialité. Si non, il court le risque de subir la rigueur de loi et répondra de ses actes devant le tribunal criminel spécial en tant que gestionnaire des biens publics,

a-t-il mis en garde les maires à leurs adjoints.

Exigence légale du nouveau code général des collectivités territoriales décentralisées, la prestation de serment de ce jour condition substantielle pour l’exercice de leurs fonctions est un acte significatif, un symbole fort et une cérémonie exceptionnelle qui a drainée une myriade de personnes. Une véritablement liesse populaire à l’esplanade du Tribunal de Première Instance de Ngaoundéré où les exécutifs municipaux ont reçu les congratulations venant mettre terme à cette soirée très courue.

VIENT DE PARAÎTRE


journal chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Lisez et TELECHARGEZ le numéro 49 de votre Journal CHATEAUNEWS édition digitale.

Le Cameroun dans tous ses états avec la pandémie de coronavirus COVID-19 qui sévit actuellement dans tout le pays...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS